Et si Cahuzac restait en politique ?

  • A
  • A
Et si Cahuzac restait en politique ?
@ REUTERS
Partagez sur :

ENQUÊTE E1 - L’ex-ministre du Budget pourrait rester conseiller municipal de Villeneuve-sur-Lot.

Et si Jérôme Cahuzac n’avait pas totalement renoncé à sa vie politique ? Après avoir assuré officiellement qu’il ne récupérerait pas son siège de député - ce que lui avait instamment réclamé ses anciens camarades socialistes -, l’ancien ministre du Budget, mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, s’interroge désormais sur son mandat local. "Le retour à la vie politique me paraît infiniment peu probable et je vous le dis avec tristesse", assurait-il pourtant lors de son entretien sur BFM.

>> A LIRE AUSSI : Cahuzac abandonne son siège de député

08.01 Jerôme Cahuzac enquête 930x620

© MaxPPP

Mercredi, sa décision était attendue : conservera-t-il son dernier mandat, celui de conseiller municipal de Villeneuve-sur-Lot ? Jeudi matin, il n’avait toujours pas tranché. Un de ses proches, qui lui a parlé au téléphone, raconte à Europe 1 que Jérome Cahuzac a "du mal à renoncer", que la décision est "très difficile", qu’il faut « donner du temps au temps". Rare bonne nouvelle pour le boxeur : du temps il en a, puisque l’on ne peut pas forcer un conseiller municipal à démissionner. Un autre de ses collaborateurs l’admet : "pas facile de tout lâcher en même temps."

Un autre de ses amis va plus loin encore et confie qu’il ne serait pas étonné que Jérôme Cahuzac se présente à l’élection partielle dans la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, "la sienne". Interrogé à ce sujet, la population locale se montre pour le moins réticente.  Les militants socialistes aimeraient qu’il se fasse oublier, quand les élus locaux du PS veulent tourner la page. Parmi ces derniers, la grogne est perceptible, eux qui ont bien conscience qu’il sera difficile d’emporter ce siège depuis les révélations autour du précédent titulaire du poste.  Et d’après les premières remontées du terrain, le Front national aurait le vent en poupe…