Eric Coquerel : "François Fillon n'est plus très loin" de Mélenchon

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le coordinateur du Parti de gauche a rappelé la bonne dynamique de son candidat, qui talonne désormais François Fillon dans les sondages.

"Il se passe quelque chose", veut croire Eric Coquerel, coordinateur du Parti de gauche et soutien de Jean-Luc Mélenchon. En bonne forme dans les sondages, talonnant désormais le candidat de la droite dans les sondages, le candidat de la France insoumise profite de sa bonne dynamique. "Depuis le débat sur TF1, les gens ont découvert Jean-Luc Mélenchon, ils ont découvert aussi notre programme", estime samedi le conseiller régional d'Ile-de-France Eric Coquerel, invité sur Europe 1. Qui assure : "François Fillon n'est plus très loin. Si nous le doublons, il n'y aura plus de vote utile qui tient."

Convaincre les "désorientés". Persuadé que Jean-Luc Mélenchon est le plus à même de "battre Marine Le Pen" en cas de duel, Eric Coquerel a répété les impératifs de la campagne des Insoumis à trois semaines du premier tour de la présidentielle : séduire les indécis. Alors que près d'un Français sur deux déclarent ne pas savoir qui voter, le soutien de Mélenchon indique y parvenir notamment grâce aux meetings du tribun. "On a le socle, mais on (y) touche des gens totalement désorientés." 


"On ne fait pas un congrès interne du PS." Désorientés, certains électeurs le seraient aussi par la campagne du candidat socialiste Benoît Hamon, qui peine à décoller, à en croire le coordinateur du Parti de gauche. Car si, à ses yeux, Jean-Luc Mélenchon siphonne les voix du candidat en berne, c'est "parce qu'on ne fait pas un congrès interne du PS". A bon entendeur.