Eric Besson se verrait bien en Ligue 1

  • A
  • A
Eric Besson se verrait bien en Ligue 1
@ REUTERS
Partagez sur :

Le ministre UMP de l'Industrie s'est mis en retrait de la politique et lorgne sur le football.

Désormais en retrait de la politique, l'ex-ministre de l'Industrie Eric Besson pense déjà à sa reconversion et celle-ci semble le conduire vers le football professionnel. "Je discute avec des clubs de Ligue 1. J'ai des propositions que j'examine. Je ne dirai oui que si j'ai des responsabilités, dans un contexte sain avec l'actionnaire du club", a confié Eric Besson au quotidien régional Le Dauphiné libéré.

L'élu UMP n'a pas encore précisé avec quels clubs de football de Ligue 1 il avait entamé des discussions mais le nom d'un d'entre eux a déjà filtré à plusieurs reprise : l'OGC Nice. Seule certitude, Eric Besson a précisé que cet engagement dans le sport professionnel serait une activité "annexe". En 2007, il avait déjà tenté de racheter le club de Nantes.

Sa priorité est néanmoins de se recycler dans une autre activité. "Je sais déjà ce que je vais faire mais je ne peux pas le dire pour l'instant", a-t-il éludé. Par le passé, Eric Besson a travaillé comme responsable export, puis dans le conseil en ressources humaines ou encore dans plusieurs fondations.

En retrait de la politique

Pour ce qui est de la politique, le transfuge du PS a confirmé qu'il se mettait en retrait. "Je ne dis pas que j'arrête tout. Je n'ai pas de projet politique mais je peux aussi changer d'avis", a déclaré le maire de Donzère, commune de 5.000 habitants dans la Drôme, où il compte se représenter en 2014.

Eric Besson, enchanté par son "expérience extraordinaire" au gouvernement, précise qu'il ne prendra pas position durant la campagne pour les élections législatives, même dans son ancienne circonscription de la Drôme. "Je demanderai juste aux candidats de se positionner sur le projet de gare TGV à Allan", une commune voisine, indique-t-il.