Entre promo et politique, Nicolas Sarkozy bat la campagne

  • A
  • A
Entre promo et politique, Nicolas Sarkozy bat la campagne
Nicolas Sarkozy lors d'un conseil national de son parti, le 13 février.
Partagez sur :

Le patron des Républicains, qui n'a pas encore annoncé sa candidature à la primaire de droite, était jeudi dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Pendant qu'Alain Juppé faisait jeudi son marathon agricole Porte de Versailles, Nicolas Sarkozy, lui, battait la campagne, jouant la carte "distance et sérénité", à l'occasion d'une visite dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Le chef des Républicains a effectué cette visite au pas de course, entre tournée promotionnelle pour dédicacer son livre, et rendez-vous politiques, avec Xavier Bertrand, des chefs d'entreprise de la région, et des militants.

Un portrait par Christine Angot. Alors que ses rivaux à droite parcourent encore le Salon de l'Agriculture, Nicolas Sarkozy lui, parle de cinéma. Il s’enthousiasme : "Vous avez vu Mustang ? formidable ". Dans son sillage, on s'étonne de trouver la romancière Christine Angot. Elle écrit son portrait, et n'a pas lâché l'ex-chef d'Etat de la journée. Ils ont de quoi discuter, puisque le patron des Républicains enchaîne à tours de bras les séances de dédicace de son livre, La France pour la Vie.

Rattraper son retard. Entre un selfie et un bain de foule, il savoure ces instants, et cherche à le montrer. En fait, il applique à la lettre les consignes passées à ses équipes ; surtout, ne pas s’abîmer dans le combat de la primaire, rester au dessus des mesquineries, jouer la contre-programmation. Une manière de prendre ses distances pour Nicolas Sarkozy, toujours devancé dans les sondages par Alain Juppé. Il semble vouloir remonter la pente à son rythme, pendant que les autres s'épuisent déjà.

D'où ces journées ; hier dans le Nord, à Lyon, jeudi prochain. Au passage, il a aussi rencontré les notables locaux, et quelques patrons du coin. L'occasion d'un tacle à Hollande "le menteur", et d'un autre à Macron : "Qu'il retourne à la banque..."

Mais attention, Nicolas Sarkozy n'est pas encore en campagne, en tout cas pas plus que d'habitude.