Enquête sur des emplois présumés fictifs à la mairie de Marseille

  • A
  • A
Enquête sur des emplois présumés fictifs à la mairie de Marseille
@ Capture d'écran
Partagez sur :

Le bureau d'un adjoint de Jean-Claude Gaudin a été perquisitionné par la police judiciaire concernant des soupçons d'emplois fictifs.

Jean-Claude Gaudin a confirmé qu'il serait candidat à la présidence de la future métropole Aix-Marseille-Provence. Autant dire que les révélations du Point tombent au mauvais moment. Selon l'hebdomadaire, la police judiciaire aurait en effet perquisitionné le bureau d'un adjoint du sénateur-maire de Marseille. L'enquête porte sur des emplois présumés fictifs en lien avec l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille.

La Provence, quotidien local, confirme l'information, et précise même l'identité de la personne visée par la justice : il s'agit de Daniel Sperling, adjoint à l'Etat civil de Marseille et conseiller régional. Les enquêteurs s'interrogent notamment sur la réalité de son poste de "chargé de mission auprès du directeur général adjoint de l'AP-HM, coordonnateur des Ecoles et de l'Institut de formation de santé" qu'il occupe depuis 2007.

Contacté par La Provence, Daniel Sperling s'est dit "surpris" par cette enquête. "Mon poste à l'AP-HM a été créé en 2007, dans le cadre d'un détachement de la Région. Et je suis rémunéré par l'AP-HM", a-t-il expliqué, avant d'assurer être "serein sur l'issue" de l'enquête.