Revivez la journée de nomination du gouvernement Philippe

  • A
  • A
Revivez la journée de nomination du gouvernement Philippe
@ AFP
Partagez sur :

La composition du gouvernement a été annoncée mercredi à 15 heures. Le premier Conseil des ministres se tiendra jeudi à 11 heures. 

Suivez le live
Cette page s'actualise automatiquement
20h49
Le 17 mai 2017
C'est la fin de ce live consacré à la nomination du nouveau gouvernement. Merci de l'avoir suivi, et bonne soirée à tous.
20h38
Le 17 mai 2017
On finit de vous présenter les visages les moins connus du gouvernement d'Édouard Philippe. À la culture, voici Françoise Nyssen, co-directrice de la maison d'éditions Actes Sud. 
 
20h25
Le 17 mai 2017
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics et, de ce fait, exclu mercredi par son parti Les Républicains, est l'invité du journal de 20 heures, sur France 2. "On ne peut pas refuser la main tendue", explique-t-il pour justifier son choix de rallier Emmanuel Macron. "Je suis de droite sociale", poursuit-il. "Il y a une recomposition politique qui se dessine, c'est le nouveau monde." 
20h19
Le 17 mai 2017
20h13
Le 17 mai 2017
[ENTENDU SUR EUROPE 1] Mounir Majoubi, secrétaire d'Etat au numérique et plus jeune membre du gouvernement Macron, sera candidat face à Jean-Christophe Cambadélis aux élections législatives. Comme l'a promis le président de la République, il devra se retirer en cas de défaite. Mais le trentenaire est optimiste et entend battre "la politique telle qu'on la fait depuis 20 ans". 
 
20h03
Le 17 mai 2017
Autre passation de pouvoir passée inaperçue cet après-midi : celle entre Jean-Michel Baylet et Richard Ferrand, nouveau ministre de la Cohésion des territoires. "Il faut agir et faire partager à chacune et chacun que des territoires sont en souffrance mais que la République n'en abandonne aucun", a-t-il souligné. "Il faut savoir travailler avec les élus locaux qui au quotidien sont les artisans de l'action publique." 
19h57
Le 17 mai 2017

Il avait dit non à Jacques Chirac, à Nicolas Sarkozy puis à François Hollande. Il a finalement d'être le ministre d'Emmanuel Macron, à la Transition écologique et solidaire. Si vous vous posez des questions sur le parcours de Nicolas Hulot et les défis qui l'attendent, les réponses sont dans cet article.  

19h49
Le 17 mai 2017
19h47
Le 17 mai 2017
Au milieu des passations de pouvoir des "gros" ministères, la championne d'escrime Laura Flessel est officiellement devenue ministre des Sports, mercredi après-midi. "Je veux que nous obtenions les Jeux, que nous portions haut les couleurs de la France pour cette candidature, que nous luttions contre les discriminations contre les femmes et les handicapés", a-t-elle déclaré lors de sa passation de pouvoir, aux côtés de son prédécesseur, Patrick Kanner. "Il y a un challenge a relever", a ajouté la sportive, toujours à propos de la candidature de Paris à l'organisation des JO 2024. 
19h36
Le 17 mai 2017
Christophe Castaner est l'un des premiers à avoir rejoint Emmanuel Macron. Découvrez son portrait : 
 

Ce qu'il faut savoir sur Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement

POLITIQUE - Le député des Alpes-de-Haute-Provence, lieutenant de la première heure, a été nommé secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement...
19h31
Le 17 mai 2017
La passation de pouvoir entre Michel Sapin et Bruno Le Maire est terminée.
19h27
Le 17 mai 2017
"Le président de la République a parlé d'esprit de conquête, je partage totalement cette envie", poursuit Bruno Le Maire, évoquant, pèle-mêle, les start-ups, les PME et l'industrie."Il y a tellement de choses formidables qui aujourd'hui se développent en France, donnons leur la liberté de se développer encore plus, avec un objectif : de donner du travail à nos compatriotes", martèle-t-il, avant d'expliquer ne pas regretter "l'Europe aux anciens parapets." "Il est temps que l'Union européenne et en particulier la zone euro se dote de cette cohérence, de cette puissance qui nous permettra de faire face à la puissance de la Chine, à la puissance des Etats-Unis."
 
Bruno Le Maire annonce qu'il se rendra "dès lundi" en Allemagne pour discuter de l'UE avec son homologue Wolfgang Schaüble. 
 
 
19h20
Le 17 mai 2017
Bruno Le Maire prend la parole après Michel Sapin. "Nous entrons dans une ère politique nouvelle. Cette ère politique a été ouverte par l'élection le 7 mai dernier d'Emmanuel Macron comme président de la République Française, elle s'est poursuivie avec la nomination d'Edouard Philippe", estime-t-il. "Nous acceptons de mettre de côté les querelles politiciennes inutiles (...), pour que des femmes et des hommes de bonne volonté acceptent de travailler ensemble pour redresser le pays." 
19h11
Le 17 mai 2017
"Cette alternance, elle est un peu particulière. Elle donne des devoirs à tous, à ceux qui participent à ce gouvernement inédit, mais aussi à nous qui devons faire en sorte que ce gouvernement réussisse", poursuit Michel Sapin. 
19h08
Le 17 mai 2017
Michel Sapin et Bruno Le Maire s'expriment après leur entretien. "C'est la dixième fois que je participe à une cérémonie de ce genre pour recevoir le flambeau ou pour le transmettre", sourit le premier, saluant ses équipes et son successeur, "qui connaît le pouvoir"
 
Capture d'écran BFMTV
 
19h00
Le 17 mai 2017
18h54
Le 17 mai 2017
Les ministres devront démissionner des exécutifs locaux qu’ils dirigent
Jean-Yves Le Drian président de la région Bretagne ? Edouard Philippe maire du Havre ? François Bayrou maire de Pau ? Tout cela sera bientôt de l’histoire ancienne. L’Elysée a fait savoir que les ministres qui dirigent un exécutif local devront quitter leur poste. Ce sera donc également le cas pour Gérald Darmanin, maire Tourcoing, ou encore Gérard Collomb, maire de Lyon. Par ailleurs, une autre épée de Damoclès planera au-dessus de la tête de certains ministres : ceux qui se présenteront aux législatives et seront battus seront contraints à la démission du gouvernement.
 

Philippe, Le Drian et Bayrou devront démissionner des exécutifs locaux

POLITIQUE - Les ministres candidats aux législatives des 11 et 18 juin devront eux démissionner de leur poste s'ils ne sont pas élus.
18h42
Le 17 mai 2017
La passation de pouvoir est achevée au ministère des Armées, où Sylvie Goulard a officiellement succédé à Jean-Yves Le Drian.
18h37
Le 17 mai 2017
Vous voulez en savoir plus sur Gérald Darmanin, ancien sarkozyste, ministre à seulement 34 ans de l'Action et des Comptes publics ? C'est ici :

Qui est Gérald Darmanin, ce sarkozyste désormais ministre de Macron ?

POLITIQUE - Sarkozyste devenu macroniste, Gérald Darmanin a été nommé, mercredi, ministre de l'Action et des comptes publics au sein du premier gouvernement d'Edouard Philippe. 
 
18h37
Le 17 mai 2017
Pendant ce temps là, Bruno Le Maire arrive à Bercy pour sa passation de pouvoir. Il y retrouve Michel Sapin pour une brève poignée de main avant leur entretien. 
 
Capture d'écran BFMTV
 
 
 
18h31
Le 17 mai 2017
"Vous mettez la barre très haute par rapport à mes propres responsabilités", conclut Nicolas Hulot avant d'embrasser Ségolène Royal. "Nous resterons très proche dans l'esprit et dans le cœur." L'ancienne ministre reçoit un bouquet de fleurs avant de quitter son ministère, toujours sous les applaudissements. 
18h28
Le 17 mai 2017
Nicolas Hulot évoque la cause environnementale. "C'est une cause qui nous dépasse, qui est magnifique, nous menons la bataille de l'esprit. Nous essayons de donner du sens au progrès et à l'intelligence", déclare-t-il. "Ce ministère, c'est le ministère du futur, c'est le ministère du vivant, de la biodiversité. Pourquoi est-ce que j'ai insisté pour être ministre de la transition écologique et solidaire ? L'enjeu écologique c'est la clé de la dignité humaine et de la solidarité", estime-t-il. 
18h25
Le 17 mai 2017
Le discours de Ségolène Royal, visiblement émue, s'achève sous les applaudissements nourris et les "bravos" du personnel du ministère de l'Environnement, et de Nicolas Hulot. Ce dernier prend la parole. "Ne partez pas avec le sentiment du devoir accompli, partez avec la certitude du devoir accompli", adresse-t-il à sa prédécesseur. "Vous êtes une grande dame, vous êtes tout bonnement irremplaçable."
18h20
Le 17 mai 2017
Au ministère de la Transition écologique et solidaire, Ségolène Royal et Nicolas Hulot s'expriment à une tribune située au bout d'un tapis... vert ! Tous deux se sont beaucoup côtoyés à l'occasion de la COP21, accueillie par la France en décembre 2015. Barbara Pompili, ex-secrétaire d'Etat chargée des Relations internationales sur le climat, est également présente. 
 
 
Capture d'écran BFMTV
 
 
 
18h16
Le 17 mai 2017
Semble-t-il nostalgique après son départ du ministère de l'Education, après avoir passé le flambeau à Jean-Michel Blanquer, Najat Vallaud-Belkacem a tweeté une chanson de Vianney - pas franchement joyeuse - au titre équivoque : "Je m'en vais".
18h10
Le 17 mai 2017
Quelques minutes après s'être vu confier le ministère des Affaires étrangères par Jean-Marc Ayrault, Jean-Yves Le Drian participe à sa deuxième passation de pouvoir : il transmet le ministère de la Défense, devenu ministère des Armées, à Sylvie Goulard. Les deux membres du gouvernement Philippe seront donc amenés à travailler ensemble. 
 
Capture d'écran BFMTV
 
18h09
Le 17 mai 2017
A la tête d'un large ministère de l'Economie au sein du premier gouvernement sous la présidence d'Emmanuel Macron, Bruno Le Maire n'a pourtant pas toujours été tendre avec l'actuel chef de l'Etat.

VIDEO - "Un homme sans projet et sans conviction" : quand Bruno Le Maire se payait Emmanuel Macron

POLITIQUE - En février dernier, Bruno Le Maire était l'invité du Grand Rendez-Vous d'Europe 1. Celui qui est désormais ministre de l'Économie s'en était violemment pris à… Emmanuel Macron.
18h04
Le 17 mai 2017
Pour en savoir plus sur Agnès Buzyn, la nouvelle ministre de la Santé, c'est ici : 
 

Qui est Agnès Buzyn, la nouvelle ministre des Solidarités et de la Santé ?

POLITIQUE - Ministre inattendue, Agnès Buzyn est nommée au poste de ministre des Solidarités et de la Santé. Issue de la société civile, médecin, professeure et chercheuse, elle a dirigé...
18h03
Le 17 mai 2017
Pendant ce temps, Nicolas Hulot est arrivé au ministère de l'Écologie où il échange actuellement avec Ségolène Royal.
18h03
Le 17 mai 2017
"Les Français se sont donnés pour président de la République le seul candidat qui ne proposait pas l'abrogation" de la loi Travail, note Myriam El Khomri, ministre sortante, aux côtés de Muriel Pénicaud, issue de la société civile. "Je vous souhaite bon courage, les forces sociales existent." 
 
Capture d'écran BFMTV
 
 
17h58
Le 17 mai 2017
Plusieurs passations de pouvoir sont en cours en ce moment. C'est le cas au ministère de l'Éducation nationale, entre Najat Vallaud-Belkacem et Jean-Michel Blanquer mais aussi au ministère du Travail, entre Myriam El Khomri et Muriel Pénicaud.
17h54
Le 17 mai 2017
"Je suis décidé à faire en sorte que l'action suive la parole, que les décisions soient prises et appliquées", martèle François Bayrou aux côtés de Jean-Jacques Urvoas. "Je prends l'engagement que la loi sur la moralisation de la vie politique va être sur la table du conseil des ministres avant les élections législatives." 
17h50
Le 17 mai 2017
17h48
Le 17 mai 2017
François Bayrou prend la parole au ministère de la Justice et dit son "estime" à Jean-Jacques Urvoas. "J'entre dans cette fonction avec un premier sentiment de reconnaissance à l'égard de celles et ceux qui donnent tant à cette oeuvre immense qui est celle de la justice de notre pays : les magistrats, l'ensemble des personnels, ceux qui ont la si lourde charge des prisons, ceux qui assument la responsabilité de légistes, ceux qui portent l'administration...", explique-t-il. 
17h47
Le 17 mai 2017
Entre secrétaires d'État chargés du numérique, la passation de pouvoir se fait... sur Twitter, évidemment.
17h43
Le 17 mai 2017
Au ministère de la Justice, Jean-Jacques Urvoas s'exprime aux côtés de François Bayrou pour clore la passation de pouvoir. Il conseille notamment à son successeur de ne "pas chercher à bouleverser cette institution, mais de s'attacher à moderniser son fonctionnement". "Pour nos concitoyens, à Pau comme à Quimper, la justice c'est le divorce, c'est la consommation", rappelle-t-il dans un clin d’œil à ses origines et à celles de François Bayrou, indiquant qu'il soutiendra la majorité s'il est réélu député dans le Finistère, où il se présente sous l'étiquette PS. 
17h43
Le 17 mai 2017
  
Pendant ce temps-là, Emmanuel Macron a publié sur Twitter une photo de lui et de son Premier ministre, dans les bureaux de l'Élysée, louant "un gouvernement de rassemblement et de renouvellement pour changer la France".
17h40
Le 17 mai 2017
Bruno Le Maire a réagi à son "exclusion" de LR. "Chacun jugera", écrit-il dans un texte relayé sur Twitter. "La France vaut mieux que les partis. La France mérite mieux que les exclusions. La France attend de nous un engagement total, pour retrouver notre dignité et notre grandeur", lance encore le nouveau ministre de l'Économie.
17h37
Le 17 mai 2017

Un nombre de ministres restreint, la parité, des membres de la société civile… Emmanuel Macron avait donné plusieurs critères pour composer son futur gouvernement. À l'arrivée, tous n'ont pas été respectés.

 

 

17h33
Le 17 mai 2017
[PAUSE LAB] Fonction publique, Famille, Jeunesse, Industrie, Logement... plusieurs intitulés de ministères ont disparu avec l'annonce du premier gouvernement de l'ère Macron.
 
17h33
Le 17 mai 2017
Jean-Yves Le Drian prend la parole au Quai d'Orsay, après avoir applaudi son prédécesseur. "Au ministère de la Défense, la tradition n'existe pas de prononcer des propos au moment de la passation de pouvoir. Je ne vais pas vous faire ici mon discours bilan du ministère de la Défense, cela ne serait pas convenable", glisse-t-il alors que Jean-Marc Ayrault s'est exprimé pendant plus de dix minutes. Le président de la région Bretagne exprime sa "gratitude" à Emmanuel Macron et Édouard Philippe.  
17h30
Le 17 mai 2017
Conséquence de la nomination de Nicolas Hulot : l'action EDF a perdu plus de 6% à cette heure, alors qu'elle perdait 2,5% seulement avant l'annonce de l'entrée au gouvernement de l'ancien animateur de télévision. Les investisseurs craignent l'impact de sa politique pour l'exploitant du parc nucléaire français.
17h25
Le 17 mai 2017

Si ce gouvernement n'a pas de ministre du Logement, à qui Emmanuelle Cosse va-t-elle donc transmettre ses clefs ? Les proches de la ministre sortante racontent en avoir averti l’Elysée, qui a finalement choisi... Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires. La passation de pouvoir aura lieu à 18h30.

 

17h21
Le 17 mai 2017
La passation de pouvoir entre Jean-Yves Le Drian, nouveau ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, et Jean-Marc Ayrault, son prédecesseur au Quai d'Orsay, est en train de s'achever. Harlem Désir, ex-secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, et Marielle de Sarnez, nouvelle ministre des Affaires européennes, sont également présents. 
 
Capture d'écran BFMTV
 
17h17
Le 17 mai 2017
Dans le cadre de ses attributions de ministre d'État de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot sera également chargé de l'énergie, confirme l'Élysée. Sa passation de pouvoir avec Ségolène Royal est prévue à 18 heures.
17h15
Le 17 mai 2017
17h15
Le 17 mai 2017
Au ministère de l'Agriculture, la passation de pouvoir entre Stéphane Le Foll et Jacques Mézard a déjà eu lieu.
17h11
Le 17 mai 2017
Le FN a également publié un communiqué en réaction au nouveau gouvernement : "En recasant de nombreuses anciennes gloires de la vie politique, issues des vieilles droite et gauche, le gouvernement Macron confirme que le système UMPS est aux manettes. (...) Le nombre important de ministres issus des rangs des Républicains, en plus du Premier ministre lui-même, confirme par ailleurs que LR ne pourra aucunement prétendre à être une force d'opposition au pouvoir en place", explique le parti d'extrême droite, qui appelle donc à voter pour lui lors des législatives.
17h09
Le 17 mai 2017
17h07
Le 17 mai 2017
17h06
Le 17 mai 2017
Jean-Michel Blanquer est arrivé au ministère de l'Education nationale, où il doit succéder à Najat Vallaud-Belkacem. Comme le veut la coutume, il est entré dans le bâtiment pour un échange avec sa prédécesseur.
17h06
Le 17 mai 2017
Les membres des Républicains nommés au gouvernement, à savoir Gérald Darmanin, Bruno Le Maire, ainsi que le Premier ministre Édouard Philippe, ne font plus partie de LR, annonce dans un communiqué le secrétaire général du parti, Bernard Accoyer.
17h01
Le 17 mai 2017
Nouvelle passation de pouvoirs importante : François Bayrou est arrivé au ministère de la Justice, où il a été accueilli par Jean-Jacques Urvoas. Très souriants, les deux hommes ont posé devant les photographes avant de s'engouffrer dans le bâtiment. 
 
Crédit : Alain ACCO / Europe 1
 
16h58
Le 17 mai 2017
Trois macronistes, deux Républicains, deux socialistes, découvrez quel parti politique tire son épingle du jeu dans le gouvernement Philippe :
 
16h54
Le 17 mai 2017
À Bercy, les rôles seront répartis comme suit : ministre de l'Économie, Bruno le Maire chapeautera aussi les Finances, l'Industrie, les services et la fiscalité. Gérald Darmanin, lui, en qualité de ministre de l'Action et des Comptes publics, pilotera le Budget et la Sécu ainsi que la Fonction publique et la Réforme de l'État.
 
Enfin, le Commerce extérieur sera attaché au ministère des Affaires étrangères.
16h54
Le 17 mai 2017
Patrick Mennucci, député socialiste des Bouches-du-Rhône, réagit au micro de BFMTV. "Je trouve qu'il y a des noms de personnalités qui sont intéressants, mais seul l'avenir dira s'il peut y avoir une cohérence", estime-t-il à propos du nouveau gouvernement. "Ça me parait plus être une affiche pour une campagne électorale, en essayant de balayer tout l'arc républicain pour élire des députés de la majorité de monsieur Macron", note le député. 
16h49
Le 17 mai 2017
Le nouveau gouvernement comporte bien onze hommes et onze femmes, mais l'importance des positions accordées n'est, elle, pas tout à fait paritaire, souligne Le Lab. 
 
16h47
Le 17 mai 2017
Le discours de Gérard Collomb est terminé. Le nouveau ministre de l'Intérieur et son prédécesseur saluent les différentes personnalités présentes dans la cour de la place Beauvau avant le départ de Matthias Fekl.
16h41
Le 17 mai 2017
Le maire de Lyon adresse aussi un message aux forces de l'ordre. "Je veux m'adresser à celles et ceux qui contribuent à faire en sorte que notre pays puisse se sentir en sécurité. Un certain nombre de mesures ont été prises pour augmenter à nouveau le nombre de fonctionnaires, mais je veux mettre l'accent, comme vous l'avez fait au cours des derniers mois, sur les conditions de travail de nos fonctionnaires", déclare-t-il. 
16h37
Le 17 mai 2017
Gérard Collomb évoque, à son tour, la menace terroriste. "La sécurité, c'est bien évidement la lutte contre le terrorisme. Nous savons tous aujourd'hui que l'Europe et qu'en particulier la France sont la cible des terroristes. J'ai conscience en arrivant ici que mon premier devoir sera de tout faire pour protéger nos concitoyens", déclare le maire de Lyon.
16h34
Le 17 mai 2017
Place Beauvau, Gérard Collomb prend la parole et salue une "passation de pouvoirs cordiale". "Vous avez toujours montré un grand sens de l'Etat, un grand sens du service public et c'est également cela qui m'anime aujourd'hui en venant vous succéder au ministère de l'Intérieur", assure le soutien d'Emmanuel Macron à Matthias Fekl. "C'est avec un petit pincement au cœur que je vais abandonner les fonctions de maire de Lyon et de président de la métropole de Lyon", confie-t-il. 
16h34
Le 17 mai 2017
En passant, Édouard Philippe a (enfin) changé sa biographie sur Twitter.
 
 
16h32
Le 17 mai 2017
C'est au tour de Jean-Luc Mélenchon de réagir à la composition du gouvernement. "Moi je n'ai pas d'avis, c'est un gouvernement de droite, point. Quand on a comme Premier ministre un homme qui était central dans le lobby nucléariste du pays...", déclare-t-il après avoir déposé son dossier de candidature pour les législatives à la préfecture des Bouches-du-Rhône, une référence au passage d'Édouard Philippe, chez Areva. Le Leader de la France insoumise voit un "crève-coeur" dans la nomination de Nicolas Hulot. 
16h31
Le 17 mai 2017
Matthias Fekl et Gérard Collomb sortent du ministère de l'Intérieur. Le premier "félicite" le maire de Lyon pour sa nomination. "Je vous souhaite la bienvenue ici, place Beauvau", poursuit-il, avant d'insister sur la menace terroriste, mentionnant notamment l'attentat des Champs-Elysées, et de remercier ses équipes. Il est longuement applaudi. 
16h28
Le 17 mai 2017
Tous leurs noms ne sont pas encore familiers pour le grand public : 11 des 22 membres du gouvernement nommés mercredi sont issus de la société civile et incarnent le "renouveau" promis par Emmanuel Macron. Pour vous familiariser avec leurs visages, voici tous les ministres et secrétaires d'Etat du gouvernement Philippe. 
 
16h21
Le 17 mai 2017
Le Premier ministre a, lui, déjà la tête au Conseil des ministres de jeudi. "Gouvernement nommé. Et maintenant, au travail !", écrit-il simplement sur Twitter. 
 
16h20
Le 17 mai 2017
C'est au tour du premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, de réagir sur Twitter. Il ne voit pas de "renouveau" dans le gouvernement d'Édouard Philippe, qui comporte des "cautions de gauche" mais avec un Premier ministre et un ministre de l'Économie issus des rangs de LR. 
 
16h14
Le 17 mai 2017
C'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron : nommer un gouvernement comportant autant de femmes que d'hommes. Qu'en est-il vraiment ? La réponse en infographie, sur Europe1.fr. 
 
16h09
Le 17 mai 2017
Le gouvernement Philippe ne compte que 23 membres (en comptant le Premier ministre). C'est nettement moins que le gouvernement Cazeneuve et ses 38 membres, relève ce journaliste de l'AFP. 
 
16h04
Le 17 mai 2017
Gérard Collomb arrive place Beauvau et échange une chaleureuse poignée de main avec Matthias Fekl. Tous deux entrent dans le ministère de l'Intérieur pour un entretien avant de prononcer chacun un discours.
 
16h02
Le 17 mai 2017
L'une des premières passations de pouvoir est attendue place Beauvau, où Matthias Fekl, qui n'aura été ministre de l'Intérieur que quelques semaines après la démission de Bruno Le Roux, attend déjà Gérard Collomb, fidèle d'Emmanuel Macron.
16h00
Le 17 mai 2017
Le sénateur-maire LR de Troyes François Baroin, en déplacement à Nancy, réagit et "regrette" devant plusieurs médias l'entrée au gouvernement de Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, membres de son parti. "Ils sont partis, c'est leur choix, ça leur appartient. Je le regrette à titre personnel, sans que ça remette en cause les liens d'amitié que j'ai avec eux. Je ne déchire pas pour ma part plusieurs années de combat que j'ai partagés avec eux", déclare-t-il. 
 
15h55
Le 17 mai 2017
15h51
Le 17 mai 2017
Vingt-deux membres du gouvernement et plusieurs absences : parmi la liste annoncée mercredi, pas de ministre ou de secrétaire d'Etat chargé du Logement ou de la Ville, par exemple. Le ministère "plein et entier des Droits des Femmes" promis par Emmanuel Macron a, en outre, laissé place à un secrétariat d'Etat de l'égalité des femmes et des hommes. 
 
 
15h45
Le 17 mai 2017
Le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, réagit sur Twitter. "Je considère surtout que l'urgence de la situation m'impose de tout tenter pour faire émerger le nouveau modèle de société que nous appelons collectivement de nos vœux", écrit-il. 
 
15h42
Le 17 mai 2017
Comme Gérard Collomb, il fait partie des fidèles d'Emmanuel Macron récompensés aujourd'hui : le député du Finistère Richard Ferrand a été nommé ministre de la Cohésion des territoires. Il a rejoint le mouvement En marche! dès sa création, le 6 avril 2016. Europe1.fr a dressé son portrait. 
 
15h39
Le 17 mai 2017
"Je souhaite un vif succès au nouveau gouvernement", réagit au micro de BFMTV la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, qui sera remplacée par Nicolas Hulot, qui hérite d'un grand ministère de la Transition écologique et solidaire. "Un travail formidable l'attend. (...) Je ne vous cacherai pas mon grand regret, ma peine de quitter ce ministère", poursuit l'ancienne candidate à l'élection présidentielle, visiblement émue. "J'ai eu Emmanuel Macron au téléphone, qui m'a expliqué que compte tenu des équilibres politiques ce n'était pas possible (qu'elle conserve son ministère)." 
 
15h34
Le 17 mai 2017
[PAUSE LAB] Parmi les ministres tout juste nommés, tous n'ont pas toujours été tendres avec Emmanuel Macron. Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics avait notamment publié plusieurs tweets taclant le fondateur d'En marche!, comme l'a repéré Le Lab d'Europe 1. 
 
15h30
Le 17 mai 2017
Voici donc la liste intégrale du premier gouvernement du quinquennat Macron :
 
  • Gérard Collomb, ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur

  • Nicolas Hulot, ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire

  • François Bayrou, ministre d'Etat, ministre de la Justice et garde des Sceaux

  • Sylvie Goulard, ministre des Armées

  • Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères

  • Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires

  • Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé

  • Françoise Nyssen, ministre de la Culture

  • Bruno Le Maire, ministre de l'Economie

  • Muriel Pénicaud, ministre du Travail

  • Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale

  • Jacques Mézard, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation

  • Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics

  • Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

  • Annick Girardin, ministre de l'Outre-mer

  • Laura Flessel, ministre des Sports

Sont désignés ministres délégués :

  • Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, chargée des transports

  • Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes

Sont nommés secrétaires d'État :

  • Christophe Castaner, secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement

  • Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du Numérique

  • Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées

  • Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l’égalité des femmes et des hommes

15h16
Le 17 mai 2017
Les quatre secrétaires d'État sont :
  • Christophe Castaner, nommé porte-parole du gouvernement chargé des relations avec le Parlement 
  • Marlène Schiappa, chargée de l'Égalité des femmes et des hommes 
  • Sophie Cluzel, chargée des Personnes handicapées
  • Mounir Mahjoubi, chargé du Numérique
15h14
Le 17 mai 2017
La chercheuse Frédérique Vidal est quant à elle nommée ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
15h09
Le 17 mai 2017
La présidente de la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap, Sophie Cluzel, a pour sa part été désignée secrétaire d'État en charge du Handicap.
15h06
Le 17 mai 2017
Seize ministres, deux ministres déléguées et quatre secrétaires d'État composent donc le gouvernement d'Édouard Philippe. La parité est respectée puisque onze membres du gouvernement sont des femmes (sept ministres, deux ministres déléguées et deux secrétaires d'État). Le premier conseil des ministres doit avoir lieu jeudi matin à 11 heures. 
15h05
Le 17 mai 2017
La patronne de la RATP Elisabeth Borne est nommée ministre chargée des Transports auprès de Nicolas Hulot
15h04
Le 17 mai 2017
Proche de François Bayrou, la centriste Marielle de Sarnez est nommée ministre des Affaires européennes. Elle travaillera donc auprès de Jean-Yves Le Drian, nommé au Quai d'Orsay.
 
Députée européenne depuis 1999, elle fait partie des principaux fondateurs du Parti démocrate européen, dont elle est la secrétaire générale depuis huit ans.
 
"C'est un excellent signal pour le pays", avait réagi Marielle de Sarnez lundi à la nomination du nouveau Premier ministre "juppéiste" douard Philippe, saluant une "entente de long terme" avec le maire du Havre.
 

 
15h03
Le 17 mai 2017
La PDG de Business France Muriel Pénicaud, issue de la société civile, est nommée ministre du Travail.
15h03
Le 17 mai 2017
Le député des Alpes de Haute-Provence Christophe Castaner, l'un des principaux soutiens d'Emmanuel Macron pendant la campagne, est nommé porte-parole du gouvernement et secrétaire d'Etat en charge des relations avec le Parlement.
 
Âgé de 51 ans, il avait acquis une certaine notoriété en portant les couleurs du PS lors des régionales de 2015, disputées face à deux poids lourds, Christian Estrosi (LR) et Marion Maréchal-Le Pen (FN). C'est quasiment au même moment qu'il s'était lié avec Emmanuel Macron, en devenant rapporteur de la loi qui porte son nom.
 
15h03
Le 17 mai 2017
Annick Girardin, originaire de Saint-Pierre-et-Miquelon et ministre de la Fonction publique sous le quinquennat Hollande, est nommée ministre des Outre-mer.
 
Avec Jean-Yves Le Drian, elle est donc la seconde rescapée de l'ère Hollande.
15h02
Le 17 mai 2017
L'ancienne escrimeuse Laura Flessel est nommée ministre des Sports.
 
Double championne olympique, six fois championne du monde, une fois championne d'Europe et quinze fois championne de France, elle avait pris sa retraite en 2012.
 
Ce n'est pas la première sportive a entrer dans un gouvernement : l'ancien judoka David Douillet  a occupé le même poste en 2011-2012, de même que Jean-François Lamour, double champion olympique... d'escrime, entre 2002 et 2004.
15h02
Le 17 mai 2017
Le sénateur du Cantal Jacques Mézart, membre du parti radical de gauche, est nommé  ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation.
 

Ce natif d'Aurillac, avocat de profession, avait apporté son soutien Emmanuel Macron en décembre 2016.

Au Sénat, il était membre de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale et vice-président de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation.

15h02
Le 17 mai 2017
Le maire LR de Tourcoing Gérald Darmanin est nommé ministre de l'Action et des comptes publiques. Ce gaulliste à la fibre sociale se partage donc Bercy avec un autre homme de droite, Bruno Le Maire.
 
Lundi, après la nomination d'Édouard Philippe à Matignon, il a cosigné avec d'autres élus de la droite et du centre un appel à répondre "à la main tendue" par le président de la République.
 
15h02
Le 17 mai 2017
Jean-Michel Blanquer, professeur et directeur général de l'Essec, est nommé ministre de l'ducation nationale.
 

Sous la droite, ce diplômé de philosophie, agrégé de droit, avait déjà occupé des postes de premier plan. Entre 2009 et 2012, il avait notamment été nommé directeur général de l’enseignement scolaire, autrement dit numéro deux de la rue de Grenelle, du temps où Luc Chatel en était le ministre.

15h02
Le 17 mai 2017
L'éditrice Françoise Nyssen, directrice d'Actes Sud, est nommée ministre de la Culture. 
 
C'est notamment sous sa direction que la maison d'édition obtient le Goncourt, le Goncourt du premier roman et le Nobel de littérature en 2015. Elle a également su développer une littérature populaire en publiant le best-seller Millénium. Françoise Nyssen a même obtenu la légion d'honneur en 2013.
 
Elle devrait faire ses premiers pas en tant que ministre lors du Festival de Cannes, dont la 70ème édition débute ce mercredi au soir. 
15h01
Le 17 mai 2017
Le député LR de l'Eure Bruno Le Maire est nommé ministre de l'Économie. 
 
L'ancien ministre de l'Agriculture (2009-2012), âgé de 48 ans, a été le seul à droite à avoir annoncé la couleur au soir de la victoire de Macron, en se disant prêt à "travailler dans une majorité de gouvernement".
 
Pour rappel, à la primaire de la droite, l'automne dernier, il avait récolté 2,4% des suffrages.
15h01
Le 17 mai 2017
Agnès Buzyn, médecin et première femme nommée à la tête de la Haute Autorité de la Santé en 2016, est nommée ministre des Solidarités et de la Santé
 
À 54 ans, elle est l'un des visages neufs du gouvernement Philippe.
15h01
Le 17 mai 2017
Un autre fidèle d'Emmanuel Macron, le député du Finistère Richard Ferrand, est nommé ministre de la Cohésion des territoires.
 
Richard Ferrand, 54 ans dont 37 de cotisation au Parti socialiste, est devenu en moins de trois ans l'un des hommes de confiance du nouveau président de la République, dont il a structuré le parti, en utilisant autant son expérience de député du Finistère que de gestionnaire d'entreprises.
 
15h01
Le 17 mai 2017
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense de François Hollande pendant cinq ans, devient ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.
 
Lors du précédent quinquennat, il a engagé l'armée française sur quatre fronts, au Sahel, en Centrafrique, en Irak/Syrie contre le groupe État islamique (EI) et en France avec l'opération antiterroriste Sentinelle.
15h01
Le 17 mai 2017
Le gouvernement fait la part belle aux centristes :la députée européenne Sylvie Goulard est en effet nommée ministre des Armées, en lieu et place du poste de ministre de la Défense. Il faut d'ailleurs remonter à Robert Galley, en 1974, pour retrouver une telle appellation.
 
À noter que la native de Marseille est la seule femme à occuper un poste régalien au sein de l'équipe gouvernementale.
 
15h01
Le 17 mai 2017
Le centriste François Bayrou, qui a apporté un soutien sans doute décisif en février dernier à Emmanuel Macron, est pour sa part nommé ministre de la Justice, avec rang de ministre d'État.
15h00
Le 17 mai 2017
Figure respectée de l'écologie, Nicolas Hulot est nommé ministre de la Transition écologique et Solidaire avec lui aussi le rang de ministre d'État.
Janvier 2016

La politique est "un monde où les violences et les tensions sont énormes. Cela ne m'attire pas, cela me terrorise même", avait-il déclaré en janvier 2016.
15h00
Le 17 mai 2017
À bientôt 70 ans, le maire de Lyon Gérard Collomb, qui a par ailleurs été l'un des premiers soutiens d'Emmanuel Macron, est nommé ministre de l'Intérieur avec le rang de ministre d'État
 
Le doyen de ce gouvernement est d'ailleurs l'un des premiers maires à avoir installé la vidéosurveillance dans sa commune. À noter encore que son fils, Thomas, est... policier à la PJ de Lyon.
15h00
Le 17 mai 2017
Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Élysée, vient d'arriver dans la Cour d'honneur du Palais pour annoncer la composition du gouvernement.
14h50
Le 17 mai 2017
Plus que dix minutes de suspense ! Si le timing prévu est respecté, l'annonce de la composition du gouvernement devrait intervenir à 15 heures.
14h44
Le 17 mai 2017
Selon Le Monde, la liste complète des investitures de La République en marche! sera publiée dans la foulée de celle du gouvernement. 
14h38
Le 17 mai 2017
Jean-Luc Moudenc n'en sera pas. Le maire (LR) de Toulouse a révélé à La Dépêche du Midi qu'il a "été contacté par Édouard Philippe", précisant donc qu'il avait "refusé la proposition qu'il m'a faite", sans donner les détails de l'offre du Premier ministre.
14h36
Le 17 mai 2017
14h08
Le 17 mai 2017
Une fois les noms des ministres et secrétaires d'Etat révélés, les choses devraient s'enchaîner très vite : toutes les passations de pouvoir sont prévues dès cet après-midi, à partir de 16h30.
13h54
Le 17 mai 2017
Prévue mardi, la nomination du gouvernement a été décalée à cet après-midi, notamment pour permettre à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique de procéder aux vérifications nécessaires. Selon David Doukhan, chef adjoint du service politique d'Europe 1, deux noms ont été soumis pour presque chacun des postes : en cas de mauvaise surprise, un plan B a systématiquement été envisagé. 
 
13h25
Le 17 mai 2017
Dans moins de deux heures, on devrait connaître la composition du gouvernement Philippe. Cette dernière devra respecter les critères déjà énoncés par Emmanuel Macron : une quinzaine de ministres seulement, "choisis pour leurs qualités et pour leur expérience, pas pour leur supposé poids politique", et, pour certains, issus de la société civile. Retrouvez toutes les informations à ce sujet dans cet article. 
 
12h54
Le 17 mai 2017
Édouard Philippe vient à l'instant d'arriver à l'Élysée pour boucler la composition du gouvernement. C'est là qu'à 15 heures, Alexis Kohler, nouveau secrétaire général du Palais, annoncera le nom des ministres choisis.
 
12h39
Le 17 mai 2017
Selon des proches du Premier ministre, cités par BFMTV, le gouvernement est constitué à "90%", à un peu plus de deux heures de l'annonce.
12h22
Le 17 mai 2017
Sûrement trop occupé à constituer son gouvernement, le nouveau Premier ministre n'a en tout cas pas pris le temps de changer sa biographie sur Twitter, où apparaît toujours la mention "Maire du Havre - Député".
12h15
Le 17 mai 2017
  
Selon LCI, c'est un gouvernement complet qui sera annoncé à 15 heures. Outre les noms des ministres, on connaîtra donc aussi celui des secrétaires d'État.
12h08
Le 17 mai 2017
Répondre aux coups de fil, constituer le réseau de ses collaborateurs, caler l'heure de la passation de pouvoir... L'entrée au gouvernement de certains ministres aura tout l'air d'un saut dans le grand bain. Et parfois, "on patauge un peu", se souvient notamment Frédéric Mitterrand au micro d'Europe 1.
11h40
Le 17 mai 2017
Sur BFMTV et RMC, Christophe Castaner, ancien porte-parole d'Emmanuel Macron, a confirmé que la nomination de Nicolas Hulot à l'Écologie était au nombre des "hypothèses". "Le risque, c'est que ce soit un trophée. (...) L'espoir, c'est qu'il arrive avec sa sincérité, sa détermination, à faire changer les choix actuels du président" de la République, a réagi sur France Info la députée EELV Cécile Duflot.
11h31
Le 17 mai 2017
Ce qui est sûr, c'est que le gouvernement sera composé d'une quinzaine de ministres tout au plus, dont la moitié de femmes et un tiers venus de la société civile
11h06
Le 17 mai 2017
L'exécutif a d'ailleurs prévu un plan B pour chaque ministère, si jamais une découverte malheureuse devait venir invalider le premier choix.
 

Gouvernement : l'exécutif a prévu des ministres de rechange

POLITIQUE - L'exécutif ne veut rien laisser au hasard quant à la probité des futurs ministres du premier gouvernement d'Edouard Philippe.
11h01
Le 17 mai 2017
Selon une journaliste de BFMTV, qui relaie des propos de l'entourage d'douard Philippe, tout ne serait pas encore tout à fait décidé, à quelques heures maintenant de l'annonce du gouvernement. La liste des ministres serait "désormais constituée à 80%"
10h51
Le 17 mai 2017
En attendant le premier gouvernement du quinquennat, l'ambiance est plutôt calme du côté des bureaux ministériels, qui ne sont pas vides pour autant. Les fonctionnaires sont toujours au travail.

Au fait, qui gouverne la France en attendant le nouveau gouvernement ?

POLITIQUE - Le report de 24 heures de la nomination du nouveau gouvernement oblige les responsables nommés sous François Hollande à rester un peu plus longtemps aux manettes.
10h24
Le 17 mai 2017
Le report a été décidé afin de vérifier la situation fiscale de chaque futur membre de l'équipe et l'absence de conflits d'intérêt. Un travail particulièrement fastidieux pour la Haute Autorité pour la Transparence de la vie publique (HATVP).
 
09h59
Le 17 mai 2017
Ça y est, c'est le jour J ! Après un report de 24 heures, le premier gouvernement du quinquennat Macron sera dévoilé à 15 heures depuis la cour de l'Élysée. Prévue à 13 heures, la rencontre entre le président de la République et celui du Conseil européen, Donald Tusk, aura pour sa part lieu à 20 heures. Également reporté d'un jour, le Conseil des ministres se tiendra quant à lui jeudi.
16h27
Le 15 mai 2017

Bonjour à tous et bienvenue sur notre live ! L'annonce de la composition du gouvernement, qui devait avoir lieu mardi, a été reportée à mercredi 15 heures, a annoncé l'Élysée dans un communiqué, mardi, en début d'après-midi. L'exécutif souhaite se donner un "temps de vérification" des situations fiscales et d'éventuels conflits d'intérêt concernant les nouveaux ministres. 

L'ESSENTIEL

Emmanuel Macron a nommé mercredi un gouvernement paritaire de 22 membres dont trois ministres d'Etat, le centriste François Bayrou à la Justice, l'ex-animateur de télévision Nicolas Hulot à la Transition écologique et le sénateur-maire (PS) de Lyon Gérard Collomb à l'Intérieur, ainsi que l'ancien ministre LR Bruno Le Maire.

La prise Hulot. Figure de la cause environnementale, Nicolas Hulot intègre pour la première fois un gouvernement à 62 ans, après avoir été sollicité par François Hollande en 2016, après Jacques Chirac. Il a été pendant trois ans "l'envoyé spécial pour la planète" de M. Hollande dans la perspective de la Conférence de Paris sur le climat de 2015.

Collomb et Le Drian comme prévus. A gauche, Gérard Collomb hérite de l'Intérieur. Membre de l'aile droite du PS, sénateur-maire de Lyon, soutien de la première heure d'Emmanuel Macron, en larmes pendant la passation des pouvoirs dimanche à l'Elysée, il intègre pour la première fois, à 70 ans, un gouvernement. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense de François Hollande pendant cinq ans, devient ministre des Affaires étrangères.

Le Maire et Darmanin à Bercy. A droite, dans la foulée de la nomination d'Edouard Philippe à Matignon, Bruno Le Maire est nommé ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. Quant au sarkozyste Gérald Darmanin, il pilotera le Budget, la Sécu, la Fonction publique et la Réforme de l'Etat.

Les centristes présents. Le gouvernement fait également la part belle aux centristes, avec le retour, pour la première fois depuis 1997 au sein d'un exécutif, de François Bayrou, accompagné de Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes de plein exercice, et Sylvie Goulard, qui hérite des Armées.