Emmanuelle Cosse : "combien de constructeurs automobiles ont menti ?"

  • A
  • A
Partagez sur :

La patronne d'Europe Ecologie-Les Verts a réagi à l'affaire Volkswagen sur Europe 1, mercredi.

INTERVIEW

Invitée de Thomas Sotto, mercredi sur Europe 1, Emmanuelle Cosse s'est montrée très remontée contre Volkswagen, accusé d'avoir truqué 11 millions de véhicules pour échapper aux normes antipollution. "L'un des plus grands constructeurs automobiles a menti volontairement à des tas de personnes", a dénoncé la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts. Pour elle, Volkswagen n'est probablement pas la seule entreprise impliquée : "combien de constructeurs automobiles ont menti sur la question des normes de pollution, sur la question de la consommation, voire sur la sécurité ?".

"Il y a un lobby automobile extrêmement fort qui fait tout pour faire taire toutes les personnes qui veulent de la transparence", a fustigé Emmanuelle Cosse. "Par exemple, au niveau de l'Union européenne, les constructeurs automobiles ne veulent pas qu'on change les tests qui sont faits pour homologuer les voitures".

Elle veut la suppression de la "niche diesel". Surtout, Emmanuelle Cosse veut désormais "sortir du diesel", un credo martelé depuis des années par les écologistes. Elle en a appelé à l'exécutif, qui siège au conseil d'administration de Peugeot et Renault. "Je voudrais que le gouvernement français, dans ces conseils d'administration, imposent à ces constructeurs dans une période très courte qu'ils changent leur production", a réclamé la patronne des Verts. "Aujourd'hui notre budget national consacre sept milliards d'euros pour favoriser les véhicules diesel par rapport aux véhicules essence", a-t-elle rappelé. "Supprimons cette niche diesel sur cinq ans, aidons les consommateurs à changer de véhicule".

>> L'interview en intégralité :