Emmanuel Macron, "c’est un peu le candidat plexiglas", estime Marine Le Pen

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour Marine Le Pen, les idées défendues par Emmanuel Macron sont déjà largement représentées parmi les candidats déjà déclarés à la présidentielle.

C’est une question de minute. Emmanuel Macron doit lever mercredi à 10h30 le voile sur sa candidature à l’élection présidentielle, selon des déclarations de son entourage, et mettre ainsi un terme à plusieurs mois de faux-suspens. "C’est très embêtant", a déploré sur France 2 Jean-Christophe Cambadélis, pointant le risque de morcellement de la gauche face à la montée de la droite et de l’extrême-droite.

"La nouveauté pour la nouveauté". "Pour l’instant, c’est un peu le candidat plexiglas, on voit au travers. On attend de voir s’il va y avoir un contenu parce que ça ne peut pas être que la nouveauté pour la nouveauté", a estimé de son côté Marine Le Pen, présidente du Front national, interrogée au micro d’Europe 1.

Ultra-libéral. Pour celle qui est déjà candidate à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron, ancien ministre de l’Economie de François Hollande, "arrive sur une niche ultra-libérale, dont le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle est déjà très bien représentée dans la présidentielle française."

Une rencontre avec le peuple. "Moi, je ne vois aucun inconvénient, bien entendu, à ce qu’il soit candidat", ajoute-t-elle. "Je considère que l’élection présidentielle c’est la rencontre entre une personnalité et le peuple, reste à savoir, maintenant, si Monsieur Macron réussira à trouver le peuple".