Eleveurs : pour Chatel, "le gouvernement a tardé à mesurer la gravité de la crise"

  • A
  • A
Eleveurs : pour Chatel, "le gouvernement a tardé à mesurer la gravité de la crise"
@ EUROPE1
Partagez sur :

Le député Les Républicains de la Haute-Marne a aussi fustigé la politique économique du gouvernement Valls.

"Le gouvernement a pris trop de temps à prendre conscience de la gravité de la crise des éleveurs", a critiqué Luc Chatel lundi sur Europe1.

Le gouvernement "indécent". Le député Les Républicains de la Haute-Marne qui a insisté sur le fait qu'il était élu d'un département rural estime qu'"il y a un manque de considération du gouvernement vis-à-vis des éleveurs, des paysans".

Interrogé sur les accusations de Manuel Valls qui a jugé la loi LME (Loi de modernisation de l'économie) votée sous Sarkozy en grande partie responsable de la déréglementation du marché, le conseiller politique de Nicolas Sarkozy a jugé cette mise en cause "indécente". "Ce gouvernement adore chercher des responsables", a-t-il fustigé en citant Angela Merkel et Nicolas Sarkozy.

Hollande "pas mobilisé".Sur le chômage, Luc Chatel a estimé que François Hollande réfléchissait "avec les méthodes du 20e siècle" et que son gouvernement n'était "pas assez mobilisé".

2017 ? "Le meilleur d'entre nous". Interrogé sur la cote de popularité d'Alain Juppé qui devance Nicolas Sarkozy pour 2017, Luc Chatel a rétorqué : "les sondages deux ans avant, je n'y crois pas beaucoup". Avant d'ajouter : "ce sont les électeurs de la droite et du centre qui choisiront (lors de la primaire)… le meilleur d'entre nous". Une expression qui a tout du lapsus puisque c'est celle qu'utilisait Jacques Chirac… pour désigner Alain Juppé. 


Luc Chatel sur le chômage : "Ce gouvernement...par Europe1fr