Elections régionales 2015 : Philippot battu dans le Grand Est, la droite l'emporte

  • A
  • A
Elections régionales 2015 : Philippot battu dans le Grand Est, la droite l'emporte
@ SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :

Florian Philippot, vice-président du Front national, n'a pas réussi à confirmer son bon score du premier tour.

La liste de Philippe Richert (LR), président sortant de la région Alsace, remporte la région Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine avec 48,40% des suffrages selon les chiffres définitifs du ministère de l'Intérieur. Il faisait face à Florian Philippot, vice-président du Front national, crédité de 36,08% des voix, alors qu'il était arrivé largement en tête du premier tour."Ce qui s'est levé aujourd'hui en France, et déjà dimanche dernier, est "une véritable lame de fond patriote", qui "ne redescendra pas" d'ici à 2017, a déclaré Florian Philippot devant les militants après avoir reconnu sa propre défaite dans le Grand Est face au candidat de droite.

Masseret, bon dernier. Jean-Pierre Masseret, président sortant de Lorraine et candidat dissident de la gauche, à qui le PS a retiré son investiture, arrive bon dernier avec 15,51% des suffrages exprimés. En faisant barrage au FN, "les citoyens ont parlé aujourd'hui, ce ne sont pas les appareils qui ont parlé", a-t-il affirmé devant ses partisans près de Metz, estimant qu'ils avaient été "des lumières dans l'obscurité du parti socialiste". Dimanche dernier, le PS avait appelé ses candidats à se retirer ses candidats s'ils n’avaient aucune chance d’emporter la région. Face au refus de Jean-Pierre Masseret, le gouvernement a appelé à voter pour Philippe Richert afin de faire barrage au Front national.

>> Retrouvez les résultats des élections régionales 

Depuis 1988, cette région est l’une des plus favorables au FN. En 2012, le Front national y obtient son meilleur score à une élection présidentielle depuis 1988 (23,2%). La droite a bénéficié du rejet, notamment des Alsaciens, de la réforme territoriale.Trois régions ont fusionné en une : l'Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine, qui forment désormais un immense territoire de 5,5 millions d'habitants, est mal passée au niveau local. La région s’étend du Rhin aux portes de l’Île-de-France à l’Ouest, de la nouvelle Bourgogne Franche-Comté au Sud-Est et du non moins nouveau Nord-Pas-deCalais Picardie au Nord-Ouest.