El Khomri souhaite "un climat serein" pour négocier avec les intermittents

  • A
  • A
El Khomri souhaite "un climat serein" pour négocier avec les intermittents
Après l'échec des négociations lundi, la ministre du Travail souhaite reprendre dans un climat apaisé.@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Les intermittents ne veulent pas céder sur leurs revendications. La ministre du Travail souhaite voir les négociations reprendre dans un climat apaisé.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a estimé que les négociations sur le régime d'assurance chômage des intermittents du spectacle qui reprennent ce mercredi devaient "se dérouler dans un climat serein", alors que plusieurs représentations théâtrales ont été annulées.

La ministre veut l'apaisement. "Les partenaires sociaux du spectacle doivent se mettre d'accord de façon apaisée, c'est un élément déterminant. Mais je pense que cette négociation va aboutir. Elle doit se dérouler dans un climat serein", a déclaré la ministre sur France 2. "Nous faisons tout pour que ce régime qui est important pour les intermittents, avec cette spécialité culturelle, puisse se développer. Nous sommes très vigilants avec Audrey Azoulay (ministre de la Culture, ndlr) sur ce point-là", a-t-elle assuré.

Les intermittents déterminés. Mardi soir, à la veille de la reprise des négociations sur le régime spécifique d'assurance chômage des intermittents du spectacle, une cinquantaine d'intermittents et de participants au mouvement "Nuit Debout" ont investi la Comédie Française, entraînant l'annulation de Lucrèce Borgia. Un peu plus tôt, c'est la représentation de Phèdre(s) avec Isabelle Huppert qui avait été annulée au Théâtre de l'Odéon, occupé depuis dimanche. Lundi, les négociations s'étaient soldées par un échec, mais un nouveau rendez-vous a été fixé ce mercredi, veille d'une journée nationale de mobilisation contre le projet de loi Travail.