El Khomri se défend de tout "traitement statistique du chômage" avec le plan formation

  • A
  • A
El Khomri se défend de tout "traitement statistique du chômage" avec le plan formation
@ AFP
Partagez sur :

Le plan de formation de 500.000 chômeurs a été annoncé par François Hollande lors de ses vœux télévisés.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, s'est défendue mardi de vouloir faire un "traitement statistique du chômage" avec le plan de formation de 500.000 chômeurs annoncé par François Hollande pour 2016.

"Un enjeu d'investissement humain". "Nous ne sommes pas dans le traitement statistique du chômage, mais dans un enjeu d'investissement humain pour améliorer la compétitivité", a déclaré la ministre lors d'une rencontre avec les journalistes de l'information sociale (Ajis). Les demandeurs d'emploi sans aucune activité, classés en catégorie A chez Pôle emploi, basculent en catégorie D lorsqu'ils entrent en formation, et sortent ainsi des catégories A, B et C (sans activité ou activité réduite) qui sont les plus commentées chaque mois. 

"Il n'y a rien de caché". "Le basculement en catégorie D est transparent. Il n'y a rien de caché", a assuré Myriam El Khomri. "Si nous avions voulu faire un traitement statistique comme nos prédécesseurs, nous aurions convoqué les demandeurs d'emplois pour les radier. Or les radiations sont à un niveau très bas", a fait valoir la ministre. Le plan de formation de 500.000 chômeurs annoncé par François Hollande lors de ses voeux télévisés vise, selon elle, à mettre en place un "parcours" pour les chômeurs, et non pas à les former "sans rien derrière".