Ecoutes de Sarkozy : "démission inéluctable" de Taubira

  • A
  • A
Ecoutes de Sarkozy : "démission inéluctable" de Taubira
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le patron de l'UMP demande également à Jean-Marc Ayrault de réunir l'Assemblée nationale "pour s'expliquer devant elle sans attendre".

L’INFO. Au lendemain du passage de Jean-Marc Ayrault au JT de France 2 - où le Premier ministre a reconnu que lui et sa ministre de la Justice étaient au courant des écoutes visant Nicolas Sarkozy -, Jean-François Copé a réclamé la "démission" de Christiane Taubira pour avoir "menti" en affirmant ignorer l’existence de ces écoutes.

"Sa démission face à ce mensonge est inéluctable". "Lundi soir, Mme Taubira dit à la télévision à l'ensemble des Français qu'elle n'était pas informée que des écoutes ont eu lieu. Le lendemain, M. Ayrault la désavoue en confirmant que la garde des Sceaux était au courant et que lui-même était au courant. C'est donc que la garde des Sceaux a menti. Dans ce contexte il n'est pas possible qu'elle reste en fonction. Sa démission face à ce mensonge est inéluctable", a déclaré le patron de l’UMP dans les couloirs de l'Assemblée Nationale.

Le député-maire de Meaux a également demandé que "le Premier ministre réunisse l'Assemblée nationale pour s'expliquer devant elle sans attendre". Et sommé François Hollande de "s’expliquer devant les Français" car "il ne va pas s'en sortir avec simplement l'annonce ingénue d'une nouvelle commission censée faire toute la lumière et améliorer les procédures".

sur le même sujet, sujet,

DÉCRYPTAGE - Le "cadeau" de Taubira à la droite

INFO - Non, Thierry Herzog n’était pas sur écoute

REACTION - "Pas d'immixtion de l'exécutif", dit Ayrault

REACTION - Taubira refuse "l'impunité pour les avocats"

ZOOM - Écoutes téléphoniques : que dit la loi ?

RÉSUMÉ - Sarkozy sur écoute : une nouvelle affaire en six actes

RETOUR SUR - Des perquisitions chez l'avocat de Sarkozy