Dupont-Aignan lance un appel aux dons pour "finir de payer" sa campagne

  • A
  • A
Dupont-Aignan lance un appel aux dons pour "finir de payer" sa campagne
L'État ne rembourse qu'à hauteur de 800.423 euros les candidats crédités de moins de 5% des voix.@ AFP
Partagez sur :

Nicolas Dupont-Aignan n'a pas atteint la barre fatidique des 5%, si bien que son parti Debout la France affiche un solde négatif de "300.000 euros".

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, crédité de 4,70% des voix au premier tour de l'élection présidentielle, a lancé lundi un appel aux dons à ses soutiens alors que ses comptes de campagne affichent un solde négatif de "300.000 euros".

La campagne a "beaucoup coûté". Se félicitant du score réalisé au premier tour avec une "progression très importante" par rapport à 2012 (1,79%), Nicolas Dupont-Aignan a néanmoins rappelé à ses soutiens que la "barre fatidique" des 5% qui donne droit au remboursement des frais de campagne n'était pas atteinte. "Est-ce le temps de désespérer et de se lamenter ? Pas question ! Plus que jamais notre projet et notre vision doivent se faire entendre dans le tumulte de la vie politique de notre pays", a déclaré le député-maire de Yerres, dans l'Essonne, dans un communiqué. La campagne, selon Nicolas Dupont-Aignan, a "beaucoup coûté" afin de "compenser l'absence du débat médiatique" et "tâcher d'atteindre un peu de visibilité", si bien que son parti Debout la France affiche un solde négatif de "300.000 euros".

Un "dernier effort". "Il nous reste sept semaines pour déposer notre compte de campagne et nous devons avoir réglé toutes les factures au préalable. Il nous manque 300.000 euros pour y parvenir, sans compter le fonctionnement normal de notre mouvement, que nous devons absolument assurer pour préparer nos échéances futures", a-t-il prévenu, demandant un "dernier effort" à ses soutiens. L'État, qui prend en charge une partie des dépenses de campagne, ne rembourse qu'à hauteur de 800.423 euros les candidats crédités de moins de 5% des voix.