Doubs : le candidat PS "apprécie" le soutien de Juppé

  • A
  • A
Partagez sur :

L'INTERVIEW D'EUROPE 1 - Le candidat du PS se félicite de la position du maire de Bordeaux, qui a appelé à voter pour lui dans le Doubs.

L'INFO. Dimanche dernier, le candidat UMP a été éliminé dès le premier tour de l'élection législative partielle dans le Doubs. Frédéric Barbier, le candidat du Parti socialiste, affrontera donc la candidate du FN, Sophie Montel, arrivée en tête. Les deux candidats étaient mardi matin les invités d'Europe 1.

"Je pense qu'il y a une décision de l'UMP". Frédéric Barbier, arrêté en bord d'autoroute pour répondre à nos questions, en a appelé "au rassemblement national le plus large possible, de la droite républicaine, des hommes et des femmes de progrès. J'ai noté qu'Alain Juppé a pris ses responsabilités et j'apprécie. C'est bien, même si les électeurs sont libres. Quand NKM, la deuxième personnalité de l'UMP, appelle à voter pour moi, même à titre personnel, je pense qu'il y a une décision de l'UMP. Ils se réunissent ce soir, attendons demain."

>> LIRE AUSSI - Juppé appelle à "faire barrage au FN" dans le Doubs

Interrogé sur la perte de 12 points du PS par rapport au précédent scrutin - 10.000 électeurs ont basculer vers le FN - , le candidat du PS estime que "par rapport à d'autres législatives partielles, il y a un sursaut, déjà dans la participation, avec 24% dans l'Aube contre 40% ici. Les électeurs socialistes m'ont porté au second tour." Quant au principale défaut de sa concurrente frontiste, Frédéric Barbier n'hésite pas : "elle ne connaît pas sa circonscription et elle court après les élections. Elue à Montbéliard, elle démissionne deux mois après pour concourir à un second mandat ! Quand va-t-elle travailler ?"

>> Retrouvez l’intégralité de l'entretien :



Montel : "Le principal défaut de Monsieur...par Europe1fr