Didier Guillaume : "Avec ce remaniement, François Hollande s'adresse au peuple"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Didier Guillaume, président du groupe PS au Sénat, et sénateur de la Drôme, a commenté le remaniement ministériel jeudi sur Europe 1.

"C'est excellent qu'ils arrivent !". Didier Guillaume, président du groupe PS au Sénat, et sénateur de la Drôme, a commenté jeudi le remaniement ministériel dans le Club de la presse d'Europe 1 et notamment l'arrivée de trois écologistes, Jean-Vincent Placé, Emmanuelle Cosse et Barbara Pompili. "L’objectif de ce gouvernement, c’était l’élargissement. A ce titre, l’entrée d’écologistes était très importante. Le problème que nous avons dans ce quinquennat, c'est de savoir si nous sommes dans un régime de parti ou si l'on s’adresse au peuple. S'adresser au peuple est le choix de François Hollande."

"Un accord sur le fond". "Le remaniement est un acte politique fort. J’étais de ceux qui pensaient que le départ de Cécile Duflot du gouvernement avait été fait sur une posture et non sur du fond. Nous avons des divergences bien sûr. Mais si nous préparons la présidentielle, nous préparons surtout le meilleur pour la France."

" On a nommé une équipe de combat pour redresser la France. C'est un gouvernement qui vise à régler les problèmes de français exclusivement, ajoute le président du groupe PS au Sénat. "Il faut reformer alléger, déverrouiller tout en préservant les acquis sociaux."

Des écolos et Ayrault. Après plusieurs semaines de rumeurs, l'Elysée a annoncé jeudi un remaniement du gouvernement. Le nouveau gouvernement Valls comprend ainsi 38 ministres et secrétaires d'Etat contre 32 dans le précédent. Emmanuelle Cosse, a été nommée ministre du Logement, Barbara Pompili, hérite de la biodiversité et Jean-Vincent Placé du secrétariat d’Etat à la Réforme de l'Etat. Jean-Marc Ayrault devient ministre des Affaires étrangères.