Des élus socialistes bretons appellent à voter Hamon dans une tribune

  • A
  • A
Des élus socialistes bretons appellent à voter Hamon dans une tribune
Benoît Hamon a reçu le soutien public d'une centaine d'élus socialistes de l'Ouest@ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Une centaine d'élus et d'anciens ministres ont signé une tribune dans laquelle ils appellent les électeurs à se "rassembler autour de la candidature de Benoît Hamon".

"Dans cette période folle, pleine d’incertitudes et de risques, dans un monde instable et dangereux, (...) nous, élu(e) s bretons, appelons les électrices et les électeurs à se rassembler autour de la candidature de Benoît Hamon", peut-on lire dans une tribune signée par une centaine d'élus bretons publiée dimanche.

Une centaine de signataires dont d'anciens ministres. Parmi les signataires figurent notamment les anciens ministres socialistes Louis Le Pensec, Charles Josselin et Marylise Lebranchu, cette dernière étant l'initiatrice de cet appel. L'ancien ministre Kofi Yamgnane, le maire PS de Brest, François Cuillandre, la députée européenne Isabelle Thomas ont également signé le texte, tout comme des députés tels que Viviane Le Dissez (PS, Côtes-d'Armor), Marcel Rogemont (PS, Ille-et-Vilaine), Chantal Guittet (PS, Finistère) ou Dominique Raimbourg (PS, Loire-Atlantique) notamment.

Un bilan positif. "Après le quinquennat de François Hollande qui aura permis à la France de se relever économiquement, d'engager le redressement de l'Éducation nationale, de nos armées comme de nos forces de sécurité, d'instaurer le compte pénibilité ou le tiers payant, nous devons ouvrir une nouvelle page pour notre pays qui redonne espoir et envie aux Français", poursuit l'appel.

Quatre "refondations". Celui-ci cite "quatre refondations essentielles" parmi lesquelles la "refondation institutionnelle", nos institutions étant "à bout de souffle", la refondation "écologique", avec une "transition écologique plus rapide qui amènera à la sortie du diesel ou à l'objectif de 50% d'énergies renouvelables en 2025".

"Benoît Hamon propose ce chemin". Le texte évoque ensuite la "refondation économique", avec en particulier "la création d'un revenu universel" et enfin la "refondation de l'Europe". "La France, l'Europe a besoin d'un cap, de convictions fortes et humanistes. Benoît Hamon propose ce chemin", conclut cet appel signé selon les initiateurs par une centaine d'élus, dont "une trentaine de grands élus" bretons et de l'Ouest.