Des députés dévoilent leurs comptes sur Internet

  • A
  • A
Des députés dévoilent leurs comptes sur Internet
Partagez sur :

Arnaud Montebourg, René Dosière, et Jean-Jacques Urvoas ont révélé, sur Internet, ce qu’ils faisaient de leurs indemnités.

Les trois députés ont décidé de publier en ligne le détail de l’utilisation de leurs 5837 euros d’indemnités représentatives. On ne saura pas, en revanche, ce qu’ils font de leurs 5200 euros de salaire et 9.021 euros prévus pour rémunérer leurs collaborateurs...

Permanences. A 3.817 euros (dont 190 euros de chauffage), le local quimpérois de Jean-Jacques Urvoas est le plus cher des trois. A Laon, René Dosière dépense 1.715 euros pour sa permanence, dont 804 pour la location, 130 pour l'électricité et le chauffage, 165 pour la location du photocopieur… Arnaud Montebourg, lui, déclare à Louhans 1.389 euros, dont 278 euros pour le chauffage et l'électricité, 178 euros pour la photocopieuse et 190 euros de ménage.

Frais de bouche. Arnaud Montebourg ne détaille pas ce poste de dépenses, mais avoue 551 euros pour «les bouquins et le carburant». Jean-Jacques Urvoas consacrerait 300 euros pour ses repas. Bien moins que son camarade président de la commission des finances, qui consacre 880 euros par mois pour se restaurer.

Hébergement. Avec 300 euros chaque mois - principalement à l'hôtel Saint-Dominique, un deux-étoiles proche de l'Assemblée -, René Dosière est le plus dépensier en termes de frais hôteliers. Jean-Jacques Urvois descend à l'hôtel trois nuits par semaine pour 275 euros mensuels. Quant à Arnaud Montebourg, il possède un appartement dans la capitale et n'a donc aucun frais d'hébergement.

Au total, sur les 5.837 euros mensuels nets, Jean-Jacques Urvoas serait le plus dépensier (4.742 euros), devant René Dosière (3.168 euros) et Arnaud Montebourg (2.071 euros). Quant au reliquat, ils affirment l’utiliser pour mieux rémunérer leurs collaborateurs.