Dérapage-harkis: Le MRAP vise Bussereau

  • A
  • A
Partagez sur :

Le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples) a dénoncé vendredi les propos de Dominique Bussereau, tête de liste UMP pour les régionales en région Poitou-Charentes, qualifié de "grave dérapage verbal" qui "blessent en profondeur la respectabilité d'un groupe de concitoyens particulièrement meurtris par l'histoire française". Le secrétaire d'État aux Transports avait comparé mercredi les candidats du Modem ralliés à Ségolène Royal à des harkis avant de s'en excuser. L'association anti-raciste estime que de tels propos "sont bien le fruit d'une volonté politique, celle de récupérer les voix des électeurs du Front national". Le Mrap s'en prend également à "la teneur honteuse des débats sur l'identité nationale" et à la "véritable xénophobie d'état, ferment et banalisation de l'explosion du racisme".