Départementales : la gauche victime de sa division

  • A
  • A
Départementales : la gauche victime de sa division
@ PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Partagez sur :

SONDAGE EXCLUSIF E1 - Le total des voix de la gauche, avec les écologistes, les socialistes et le Front de gauche, dépasse celui du FN.

L'INFO. Le Front National a bien l'intention de renouveler sa performance des élections européennes : montrer dimanche qu'il est le premier Parti de France. C'est pour cela que Marine Le Pen a investi un nombre record de candidats, dans tous les cantons ou presque. Mais le sondage Ifop pour Europe 1 et Le Figaromontre finalement que le FN (30 %) et l'UMP (29 %) sont au coude à coude.

L'UMP au coude à coude avec le FN. Ces départementales pourraient ainsi marquer un coup d'arrêt à l'ascension du FN de Marine Le Pen. Depuis des semaines, sondage après sondage, le parti d'extrême droite est donné, comme aux européennes, premier parti de France dimanche prochain. Mais notre enquête d'opinion démontre que ce n'est pas fait : l'UMP et l'UDI unis, dont les leaders ont fait campagne activement - Nicolas Sarkozy en tête -, talonnent le Front. Un petit point d'avance seulement pour le FN, autant dire rien du tout si on tient compte de la marge d'erreur inhérente à chaque sondage.

Des divisions suicidaires à gauche. Deuxième enseignement de cette étude, cruelle pour la gauche : son score en nombre de voix est assez élevé, mais ses divisions vont la mener au suicide. En additionnant le score honorable du PS (19%) avec celui des écologistes (3%), des divers gauche (5%) et du Front de gauche (6%), le total des voix de gauche atteint 33%, soit au dessus du FN. Le problème réside donc dans la dispersion des candidatures de gauche. Ce qui pourrait aboutir à l'élimination de la gauche dès le premier tour dans certains départements, alors qu'elle sera majoritaire en nombre de voix.

>> LIRE AUSSI - Départementales : 30% des intentions de vote pour le Front national

>> LIRE AUSSI - Départementales : "l'objectif de faire dégonfler le FN n'est pas atteint"

>> A ECOUTER - Départementales : les jeux sont-ils faits ?

>> LIRE AUSSI - Départementales : la facture risque d'être salée pour le PS