David Douillet en tête dans les Yvelines

  • A
  • A
David Douillet en tête dans les Yvelines
Partagez sur :

Le candidat UMP, qui a recueilli plus de 40% des voix au premier tour de la législative partielle, aura fort à faire pour le second tour.

"Martine Aubry voulait m’envoyer au tapis, visiblement elle ne connaît rien au judo", a lancé dimanche soir David Douillet. Le candidat UMP est arrivé largement en tête dimanche soir du premier tour de l'élection législative partielle dans la 12e circonscription des Yvelines. L'ex-judoka a recueilli 44,2% % des voix, devant le socialiste Frédérik Bernard (21,9 %) et le candidat des Verts, Alain Lipietz (14,8 %), selon les résultats définitifs.

David Douillet ne dispose cependant pas de réserve de voix pour le second tour. Il dit miser sur les seuls électeurs qui ne se sont pas déplacés au premier tour. Le taux d'abstention a atteint dimanche 69,87%. A l'inverse, Frédérik Bernard a reçu lundi le soutien officiel d'Alain Lipietz. Cette nouvelle élection constituait le "dernier test avant les régionales", selon le candidat écologiste. Force est de constater que la hiérarchie classique l’a emporté, les socialistes arrivant devant les écologistes. Les Verts se sont dits "déçus".

Reste à connaître les consignes que vont donner les autres candidats éliminés au premier tour. François Delapierre du Parti de gauche, soutenu par le PCF, a dit dans un communiqué attendre "de connaître les intentions de Frédérik Bernard" pour exprimer sa position pour le second tour. Le MoDem Richard Bertrand a quant à lui déclaré qu'en tant que "centriste", il n'allait pas "se rallier à David Douillet" et que le PS ne l'avait "pas contacté".

Cette élection législative partielle a été organisée après la déchéance pour corruption de l'UMP Jacques Masdeu-Arus, condamné à dix ans d'inéligibilité dans une affaire de pots-de-vin concernant également Pierre Bédier, l'ex-président du Conseil général des Yvelines.