Cumul : tous les ministres ont renoncé

  • A
  • A
Cumul : tous les ministres ont renoncé
@ MAXPPP
Partagez sur :

Après la polémique Boutin, MAM, Bachelot, Raincourt, Mercier, Devedjian et Bockel ont cédé.

Ils se sont tous mis au pas. Tour à tour mercredi puis jeudi, les ministres Michèle Alliot-Marie (Justice), Roselyne Bachelot (Santé), Henri de Raincourt (Relations avec le Parlement), Michel Mercier (Collectivités locales) et Patrick Devedjian (Plan de relance) ainsi que le secrétaire d'Etat Jean-Marie Bockel (Justice), ont renoncé à leur retraite de parlementaire. Conformément à la volonté de François Fillon d'interdire le cumul avec une rémunération de membre de gouvernement.

"Dès lors que le Premier ministre l'avait exigé, c'était pour nous une évidence", a indiqué l'entourage de Jean-Marie Bockel au Point.fr. "Nous avons bien reçu le message de François Fillon et nous suivons les instructions", ont ajouté les proches de Patrick Devedjian.

La consigne de François Fillon

Suite à la polémique autour de Christine Boutin, François Fillon avait annoncé mardi aux députés UMP qu'il interdirait aux ministres concernés (six dans le gouvernement actuel) de cumuler leur indemnité ministérielle avec leur retraite de parlementaire.

Reste le cas à part d'Alain Marleix (Collectivités locales) et Hubert Falco (Anciens combattants) qui disposent des 40 annuités nécessaires pour toucher leur retraite de parlementaire mais qui avaient déjà choisi de ne pas le faire avant que la polémique n'éclate.

La jurisprudence Boutin

Le Canard Enchainé avait révélé la semaine dernière que Christine Boutin, bénéficiaire d'une retraite pour ses années d'élue parlementaire et comme conseillère générale, percevait en outre 9.500 euros d'indemnité pour une mission sur les "conséquences sociales de la mondialisation".

Ces révélations avaient déclenché un tollé dans la classe politique et permis d'ouvrir le débat sur le cumul des rémunérations et retraites versées aux élus et aux ministres, conduisant François Fillon à prendre des mesures.