Cumul des mandats : "la loi est absurde", pour Christian Jacob

  • A
  • A
Cumul des mandats : "la loi est absurde", pour Christian Jacob
Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 22 JANVIER - La loi interdisant le cumul des mandats est présentée  mercredi pour un vote définitif des députés.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver surwww.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>> Mercredi 22 janvier, vous avez été 57% à faire "Votre choix d’actu" sur la fin du cumul des mandats. Ce projet de loi devrait être adopté après le vote définitif de l’Assemblée nationale. Christian Jacob, président du groupe UMP dans l’Hémicycle, se montre très critique et affirme : "oui, la loi est absurde". Il argumente en prenant le point de vue des maires. Christian Jacob voit dans cette loi un paradoxe puisque les maires ne pourront pas être députés mais leurs conseillers municipaux auront cette possibilité.  "Au nom de quoi on va interdire à une certaine catégorie de Français de pouvoir devenir député, c’est-à-dire les maires". Pourtant, selon lui, les maires "sont les plus soutenus".


Un renouvellement "automatique" de la classe politique. Selon le président du groupe UMP à l’Assemblée, la loi ne peut se justifier en arguant du nécessaire renouvellement de la classe politique, "ça s’appelle la démocratie, ça s’appelle les élections", martèle-t-il. Le cumul des indemnités n’est pas non plus un prétexte, puisqu’elles sont "encadrées" et limitées à une fois et demie l’indemnité parlementaire. Aussi, selon lui, les «"cumulards" ne sont pas forcément les plus absentéistes, il suffit d’un peu "d’organisation".