Créer une garde nationale, pas si facile…

  • A
  • A
Créer une garde nationale, pas si facile…
@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

François Hollande souhaite organiser les 40.000 réservistes aujourd’hui disponibles en France.

Parmi les annonces de François Hollande lundi devant le Congrès figure notamment la création d'une "garde nationale encadrée et disponible". Objectif du chef de l'Etat : "mieux tirer parti des possibilités des réserves de défense, encore insuffisamment exploitées dans notre pays". Plus facile à dire qu'à faire.

Problème : cela coûte cher. François Hollande souhaite organiser les 40.000 réservistes aujourd’hui disponibles en France sous forme d’une unité autonome qui pourrait venir épauler l’armée régulière, exclusivement pour des missions sur le territoire français. Cette unité pourrait venir suppléer l’armée ou les forces de l’ordre pour les missions de sécurisation, dans le cadre d'une situation de crise comme celle que nous vivons actuellement. Sauf que ces réservistes ont déjà une utilité puisqu’ils viennent en soutien des militaires actifs. Deuxième écueil, et pas des moindres : cela coûterait cher ! 

Ministère de la Défense ou ministère de l’Intérieur ? Enfin, si ce projet étudié depuis des années n'a jamais vu le jour, c'est aussi une question de périmètre de compétences. Les gendarmes font ainsi remarquer que s’il s’agit de s’occuper de la sécurité du territoire, alors autant leur donner cet argent pour  augmenter leurs effectifs plutôt que de financer une garde nationale.

Reste encore une question : cette garde nationale dépendrait-elle du ministère de la Défense ou du ministère de l’Intérieur ? Là encore c’est un casse-tête. Autant dire que leprésident de la République a peut-être été un peu vite en besogne.