Congrès de Versailles : Jean-Luc Mélenchon raille la "pluie de truismes" d'Emmanuel Macron

  • A
  • A
Congrès de Versailles : Jean-Luc Mélenchon raille la "pluie de truismes" d'Emmanuel Macron
Jean-Luc Mélenchon a fait part de son "ennui mortel" après la prise de parole d'Emmanuel Macron lors du Congrès de Versailles.@ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon, qui a boycotté le Congrès de Versailles lundi, a dénoncé sur Facebook l'allocution d'Emmanuel Macron, faisant part de son "ennui mortel".

Jean-Luc Mélenchon a ironisé lundi sur "l'interminable pluie de truismes" qui s'est selon lui abattue sur Versailles lors de l'allocution d'Emmanuel Macron devant le Parlement réuni en Congrès, provoquant son "ennui mortel". "Interminable pluie de truismes à Versailles. Faux marbre, bonapartisme surjoué, européisme bêlant, ennui mortel", a commenté le leader de la France insoumise sur son compte Facebook.

"Férocité sociale décomplexée." "Et sinon, combien de passages obscurs, d'égrenages de bons sentiments et d'emballages mièvres d'une férocité sociale décomplexée", a poursuivi le député des Bouches-du-Rhône, qui avait décidé avec les autres parlementaires LFI de ne pas se rendre au Congrès.

Jean-Luc Mélenchon a par ailleurs condamné un "niveau rédactionnel de chambre de commerce", une "pensée politique d'un dogmatisme libéral aussi désuet que lunaire", estimant que "le brasier du dégagisme n'est pas prêt de s'éteindre".

Un "discours assommant" pour Corbière. Porte-parole de la France insoumise et député de Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière a pour sa part fustigé un "discours assommant" durant lequel le "président Jupiter" a laissé sa place "à Hypnos, Dieu du sommeil".