Comment va se dérouler la procédure disciplinaire contre Le Pen ?

  • A
  • A
Comment va se dérouler la procédure disciplinaire contre Le Pen ?
@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

LA GUERRE EST DÉCLARÉE - Jean-Marie Le Pen sera bientôt convoqué devant le bureau exécutif du Front national pour s’expliquer, a annoncé sa fille. 

Jeudi soir sur TF1, la fille a demandé à son père de se retirer de la vie politique. Marine Le Pen a exhorté le patriarche frontiste, 86 ans, de "faire preuve de sagesse et d’arrêter ses responsabilités politiques". Après plusieurs sorties du président d'honneur notamment sur les chambres à gaz, la présidente du Front national a décidé de le convoquer en procédure disciplinaire.

Face à 8 "juges" du FN. Jean-Marie Le Pen devra se présenter devant le bureau exécutif de son propre parti d’ici 15 jours. Il sera face à huit cadres du Front national, ses "juges" en quelque sorte. "Le convoqué, comme l’explique un proche de la présidente frontiste, devra s’expliquer". Puis l’instance prendra quelques jours pour statuer.

Que risque-t-il ? Jean-Marie Le Pen pourra être suspendu momentanément pour ses derniers dérapages, notamment dans l’hebdomadaire d’extrême droite Rivarol où il défendait le maréchal Pétain et persistait sur les chambres à gaz. Deuxième possibilité : sa radiation pure et simple du Front national. C’est encore une option la moins probable, selon les proches de sa fille.

Et son titre de président d’honneur ?Jean-Marie Le Pen ne perdra en aucun cas son titre honorifique de président d’honneur du Front national. Pour cette procédure, les statuts du parti exigent en effet la convocation d’un Congrès et donc un rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de personnes, juste pour lui enlever ce titre symbolique.

Sa candidature en PACA quasi-impossible. La sanction disciplinaire de Jean-Marie Le Pen ne règle néanmoins pas son avenir sur le terrain politique, avec une question en toile de fond : sera-t-il ou non candidat en Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) aux élections régionales de décembre ? Marine Le Pen s’y est fermement et publiquement opposée. Et comme le bureau politique qui décidera le 17 avril prochain du candidat pour cette élection en PACA est acquis à la cause de la "boss" du FN, Jean-Marie Le Pen ne pourra se présenter sous l’étiquette Front national. En revanche, il peut toujours choisir d’entrer en dissidence et se présenter coûte que coûte. 

>> LIRE AUSSI - Marine Le Pen suggère à son père d'arrêter la politique

>> LIRE AUSSI - FN : la rupture, un scénario idéal pour Marine Le Pen ?

>> LIRE AUSSI - Jean-Marie Le Pen est-il toujours un poids lourd du FN ?