Commémoration de l’abolition de l’esclavage à Villers-Cotterêts

  • A
  • A
Commémoration de l’abolition de l’esclavage à Villers-Cotterêts
La ministre des Outre-mer Georges-Pau Langevin était présente à la cérémonie (photo d'illustration).@ Maxppp
Partagez sur :

SYMBOLE - Alors que le maire FN de Villers-Cotterêts refusait de célébrer l’abolition de l’esclavage, de nombreux habitants se sont quand même réunis pour l’occasion.

Réunion sous la pluie. Ils étaient plus de 300 personnes ce samedi malgré la pluie à être venus commémorer l’abolition de l’esclavage à Villers-Cotterêts. Plus de 300 réunis devant la plaque qui célèbre le général Dumas, mort dans la commune FN en 1806. Il fut le premier haut gradé noir de l’armée française et accessoirement le père d’Alexandre Dumas.

Le maire FN refuse de célébrer. Un personnage historique hautement symbolique, d’autant plus que Franck Briffaut, le maire de la ville, avait refusé d’organiser les célébrations comme cela se faisait depuis 2007. La plupart des personnes qui assistaient à la cérémonie ce samedi sont venues pour marquer leur désaccord avec la position de leur nouveau maire qui dénonçait une "auto-culpabilisation permanente".

La venue de la ministre des Outre-mer. La ministre des Outre-mer Georges-Pau Langevin s’est également rendue devant cette plaque pour rendre hommage "à un grand homme qui a risqué son sang pour la Nation", rappelant que "la République ne connaît qu’une histoire, celle de tous ses citoyens". 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

POLEMIQUE - Il y aura bien une commémoration à Villers-Cotterêts

DEMANDE - Le Cran exige réparation auprès des descendants de négriers