Chômage : Copé réclame la démission de Sapin

  • A
  • A
Chômage : Copé réclame la démission de Sapin
@ MaxPPP
Partagez sur :

VIDÉO - Pour le patron de l'UMP, la hausse du nombre de chômeurs devrait pousser au départ le ministre du Travail.

Le contexte. Il espérait encore (un peu), mais c’est raté : François Hollande n’a pas réussi à inverser la courbe du chômage à la fin de l’année 2013. Le nombre de chômeurs de catégorie A a augmenté de 0,3% au mois de décembre, a annoncé l’Insee lundi. Quelque 10.200 personnes supplémentaires ont poussé la porte de Pôle Emploi lors du dernier mois de l’année.

Sapin dans le viseur. Peu de temps après l’annonce des résultats, Jean-François Copé, invité sur BFM, a estimé qu'il "faut désormais un geste fort qui montre, pour une fois, la responsabilité de ce gouvernement. C'est pourquoi je trouverais tout à fait légitime que le ministre du Travail (Michel Sapin, ndlr), qui ne cesse de multiplier les circonvolutions pour expliquer l'inexplicable, quitte ses fonctions."

"Un désaveu de la politique économique". Pour Valérie Debord, déléguée générale adjointe de l'UMP, "il s'agit d'un échec du président de la République qui s'est personnellement et à de nombreuses reprises engagé depuis le début de son mandat sur l'inversion de la courbe du chômage !".



 

"Ces chiffres sont un cinglant désaveu d’une politique économique fondée avant tout sur la communication", a renchéri Franck Riester, député de Seine-et-Marne, Camille Bedin, secrétaire générale adjointe de l’UM, raille "les fanfaronnades répétées du président, promettant de faire baisser rapidement le chômage. Il ne pouvait pas y parvenir en raison de ses mauvais choix de politique économique."

"Crash de la courbe de crédibilité de Hollande". Geoffroy Didier, leader de la Droite forte et sarkozyste acharné, estime quant à lui dans un communiqué qu’ "en 20 mois, François Hollande a beaucoup parlé et tant promis. Le problème est que les faits et les actes n’ont jamais suivi. Ci-gît la crédibilité de François Hollande."



 

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Hollande rate l’inversion de la courbe du chômage en 2013

SÉMANTIQUE - Inversion de la courbe du chômage : circulez, y a rien à voir