Chirac votera Hollande… ou Juppé

  • A
  • A
Chirac votera Hollande… ou Juppé
Pour la seconde fois en l'espace d'une semaine, Jacques Chirac a étrillé Nicolas Sarkozy et ensensé François Hollande.@ MAXPPP
Partagez sur :

L’ancien président de la République ne semble pas envisager de donner sa voix à Nicolas Sarkozy.

La course à l’Elysée a, à peine, commencé que Jacques Chirac a déjà fait son choix : en 2012, il votera pour François Hollande. "J'ai beaucoup d'estime pour François Hollande. Je peux le dire, moi je suis le passé mais lui c'est l'avenir : il va être candidat", a-t-il glissé à un ami samedi lors d’un déplacement en Corrèze selon le Journal du dimanche.

"Je voterai pour lui, oui, certainement, sauf si Juppé se présente. Je peux dire que je voterai Hollande", a aussi déclaré l'ancien président âgé de 78 ans au grand dam de certains des collaborateurs qui l'accompagnaient, relève le JDD.

"C'est juste pour énerver ses amis"

Une déclinaison du "tout sauf Sarkozy", en somme, que François Hollande, présent en tant que député de Corrèze, se défend d’avoir pris au sérieux : "c'est une plaisanterie, c'est juste pour énerver ses amis. C'était sur le mode du sourire. Il ne faut pas voir là une déclaration".

La "plaisanterie" sera-t-elle du goût de l’Elysée ? Nicolas Sarkozy, qui ne s’est pas encore déclaré candidat à sa propre succession, s’est déjà fait étrillé cette semaine par son prédécesseur dans le second tome de ses mémoires Le Temps présidentiel. L’actuel locataire de l’Elysée y est décrit comme un "homme "nerveux, impétueux ne doutant de rien et surtout pas de lui-même". C’est dans se même volume que l’ancien chef d’Etat disait voir en François Hollande un "homme d'Etat".

"Boutades" ou non, certains prennent ces sorties de Jacques Chirac au sérieux. Le député socialiste Jean-Marie Le Guen a ainsi jugé que l'ancien président exprimait "la disponibilité de beaucoup de Français, qui ne veulent pas d'une solution sarkozyste en 2012".