Chiffre des voitures brûlées : "pas une bonne mesure"

  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogé par Europe 1, l'ancien ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, estime que la décision de Manuel Valls de communiquer les chiffres des voitures brûlées le soir de la Saint-Sylvestre "n'est pas une bonne mesure".

L'ancien occupant de la place Beauvau avait en effet arrêté de communiquer ces chiffres pour éviter une surenchère de voitures brûlées entre les communes. "Cette initiative avait produit des résultats, puisque, cette année là, entre 18 et 20% de voitures brûlées en moins ont été comptabilisées. Tout simplement parce qu'on avait mis fin à ce palmarès stupide qui consiste à comparer le nombre de voitures brûlées d'une collectivité à l'autre. Donc je ne pense donc pas que c'est une bonne mesure", estime l'ancien ministre.

Alors que Manuel Valls défend une volonté de ne pas vouloir cacher quelque chose, Brice Hortefeux assure "qu'il ne s'agissait pas de masquer quoi que ce soit." Et d'ajouter : Évidement les chiffres étaient publiés, connus, transparents sur une année", assure-t-il sur Europe 1. L'ancien ministre refuse toutefois de critiquer la décision de Manuel Valls. "Un ministre agit comme il l'entend et comme il l'estime utile", commente-t-il.