Ces circonscriptions convoitées par le FN

  • A
  • A
Ces circonscriptions convoitées par le FN
@ MAXPPP et REUTERS
Partagez sur :

LÉGISLATIVES - Dans ces départements, le FN pourrait jouer les trouble-fête.

Au Front national, on se garde bien d’avancer un chiffre des circonscriptions "gagnables". "Notre objectif, c'est le plus possible" de députés, alors que "l'objectif de l'UMP et du PS, c'est qu'on en ait zéro", a confié pendant la campagne, le porte-parole du Rassemblement bleu Marine, Florian Philippot.

Le parti d'extrême droite espère en tout cas provoquer des triangulaires dans 150 à 200 circonscriptions. Mais la forte abstention attendue - autour de 40 % - devrait limiter leur nombre. Le FN compte néanmoins jouer les trouble-fête dans cinq départements stratégiques : le Gard, le Vaucluse, le Pas-de-Calais, la Moselle et l'Hérault.

 11e circonscription du Pas-de-Calais, la plus symbolique

MARINE LE PEN

© REUTERS

Théâtre de la "guerre des Fronts" pendant la campagne, la 11e circonscription du Pas-de-Calais sera observée à la loupe, dimanche soir. Marine Le Pen a fait d’Hénin-Beaumont, où elle est conseillère municipale depuis 2009, un laboratoire électoral pour le FN. La candidate du parti d’extrême droite a obtenu dans cette circonscription 31,42 % des voix au premier tour de la présidentielle. Un score qu’elle entend bien confirmer le 10 juin. A défaut de remporter la bataille, la présidente du FN est quasi-certaine de provoquer une triangulaire. Au premier tour, elle arriverait en tête avec 37% des voix, selon un sondage Ifop. En revanche, la candidate du FN serait battue au second tour. En cas de duel Mélenchon-Le Pen, le candidat du Front de gauche obtiendrait 52% des voix et la présidente du Front national, 48%. Dans l'hypothèse d'un duel PS-FN, Philippe Kemel serait élu avec 57% des voix contre 43% à Marine Le Pen.
 

>>EN UN CLIC :  tous les candidats de la circonscription.
 
 

2e du Gard, la surprise Collard ?

Gilbert Collard 930x620

© REUTERS

Le très médiatique avocat Gilbert Collard a été parachuté dans la 2e circonscription du Gard suite au bon score du FN au premier tour de la présidentielle. Au soir du 22 avril, Marine Le Pen est arrivée en tête dans le département, avec 25,51% des voix. Le FN avait même réussi à passer la barre symbolique des 30% dans les villes de Saint-Gilles (35,33%), Beaucaire (34,16%) et Bellegarde (34%). Celui qui fut président du comité de soutien à Marine Le Pen durant la présidentielle affrontera le député UMP sortant, Etienne Mourrut et la candidate socialiste, Katy Guyot. La bataille s'annonce serrée. Avec 29,5% d’intentions de vote, les trois candidats sont à égalité au premier tour, selon un sondage Ifop publié vendredi.

>>EN UN CLIC :  tous les candidats de la circonscription.

3e du Vaucluse, l’autre Le Pen

marion marechal, marion le pen, reuters 930620

© REUTERS

C’est ici que Marine Le Pen a obtenu son meilleur score à la présidentielle avec 31,5% des voix. Terre traditionnellement favorable au FN, le Vaucluse est le seul département où le parti d’extrême droite a obtenu un conseiller général, aux élections cantonales de 2011. Marion Maréchal-Le Pen, petite-fille de Jean-Marie Le Pen et nièce de Marine Le Pen, espère sortir Jean-Michel Ferrand, député UMP depuis 1986. Si elle est élue, la petite fille Le Pen deviendrait, avec ses 22 ans, l'un des plus jeunes députés de la Ve République.
 

>>EN UN CLIC :  tous les candidats de la circonscription.
 

6e de Moselle, Philippot en parachutage express

 
Florian Philippot front national 930620 reuters 23.05.12

© REUTERS

La 6e circonscription de Moselle, qui a donné à Marine Le Pen son meilleur score dans le département au premier tour de la présidentielle avec 29,78% des voix, est considérée comme "gagnable" par le FN. C’est pourquoi Florian Philippot, figure montante du parti, y a été parachuté au dernier moment. En lieu et place du Pas-de-Calais où il devait initialement être investi. Mais rien n’est gagné. Le chouchou de Marine Le Pen affrontera le député UMP sortant Pierre Lang, confortablement élu en 2007. Et devra aussi faire face à un candidat FN dissident, Eric Vilain.

>>EN UN CLIC :  tous les candidats de la circonscription.

6e de l'Hérault, Vouzellaud veut transformer l’essai

Vouzellaud930
Le FN mise aussi sur la 6e circonscription de l’Hérault, celle de Béziers. C'est Guillaume Vouzellaud, le secrétaire départemental du FN, qui portera les couleurs du Rassemblement bleu marine. Quasi inconnu du grand public, le candidat pourrait créer la surprise. En 2011, il avait failli rafler le canton de Béziers, réunissant 49,3% des voix.

>>EN UN CLIC :  tous les candidats de la circonscription.