Centrafrique: EELV demande un vote du Parlement

  • A
  • A
Centrafrique: EELV demande un vote du Parlement
Les soldats français prêts à entrer en action en Centrafrique.@ Xavier Yvon
Partagez sur :

Le parti écologiste estime que l'intervention doit être "européenne et non uniquement française".

Europe Ecologie-les Verts a demandé vendredi un vote au parlement sur l'action militaire française en Centrafrique, soulignant que l'intervention doit être "européenne et non uniquement française". Un débat sur l'intervention française en Centrafrique aura lieu mardi après-midi, simultanément à l'Assemblée nationale et au Sénat, après une réunion entre le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et les principaux responsables du Parlement.

Ce débat se tient en vertu de l'article 35 de la Constitution qui prévoit que "le gouvernement informe le Parlement de sa décision de faire intervenir les forces armées à l'étranger, au plus tard trois jours après le début de l'intervention" et que "cette information peut donner lieu à un débat qui n'est suivi d'aucun vote". "EELV se félicite de l'annonce par le Président de la République s'engageant à fournir au Parlement dès la semaine prochaine toutes les informations nécessaires et demande un vote de nos deux assemblées à ce sujet", écrivent les deux porte-parole Sandrine Rousseau et Eric Loiselet dans un communiqué.

Ils estiment aussi que le temps dédié samedi à la Centrafrique lors du sommet des chefs d'Etat africains, "doit être le moment de confirmer une intervention européenne et non uniquement française, afin de garantir le cadre de l'intervention". "Pour EELV la capacité des pays africains d'assurer eux-mêmes leur sécurité est un objectif qui requiert le soutien international et particulièrement européen", juge le parti.