Ce qu'il faut savoir sur Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement

  • A
  • A
Ce qu'il faut savoir sur Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement
Le nouveau porte-parole du gouvernement a commencé par exercer à la direction juridique de la BNP, avant d'être recruté à la mairie d'Avignon, puis à Paris@ AFP/ JOËL SAGET
Partagez sur :

Le député des Alpes-de-Haute-Provence, lieutenant de la première heure, a été nommé secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement mercredi.

PORTRAIT EXPRESS

#SON ÉTAT CIVIL

Date et lieu de naissance. Christophe Castaner est né le 3 janvier 1966 à Ollioules, dans le Var. Il est âgé de 51 ans.

Situation familiale. Il est marié à Hélène, rencontrée au lycée, et a deux filles.

Signe particulier. Christophe Castaner cultive un aspect "non-politique" avec presque autant de soin que sa barbe de trois jours. Celui qui admet volontiers avoir "un petit côté kéké" s'est ainsi essayé à dix métiers différents en dix jours dans sa circonscription, l'hiver dernier, pour garder le sens des réalités du terrain.

#SES COMPÉTENCES

Son cursus scolaire. Christophe Castaner, qui a eu le bac en candidat libre après avoir quitté le lycée, est diplômé de la faculté de droit d'Aix-en-Provence. Un DESS de juriste d'Affaires internationales et d'un diplôme de sciences pénales et de criminologie en poche, il a suivi des études de sciences politiques pour compléter sa formation.

Son expérience politique. Il a commencé par diriger le cabinet du maire du 10e arrondissement de Paris en 1995, avant de passer par les cabinets de la ministre de la Culture, puis de celui de la Fonction publique. Son premier mandat électif date de 2001, lorsqu'il remporte la mairie de Forcalquier. Puis, il se fait élire au conseil régional de Paca, avant de remporter les législatives de 2012 dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Son expérience professionnelle. Le nouveau porte-parole du gouvernement a commencé par exercer à la direction juridique de la BNP, avant d'être recruté à la mairie d'Avignon, puis à Paris.

# PLUS ET MOINS

Ses atouts. À l'aise devant les caméras et les micros, Christophe Castaner devrait pouvoir user de son franc-parler, son humour et son sens de la formule en tant que porte-parole du gouvernement. Par ailleurs, il est sur la même longueur d'onde politiquement qu'Emmanuel Macron : un "social-démocrate" tendance rocardienne, qui ne devrait pas avoir de mal à suivre la ligne impulsée par le nouveau président.

Ses points faibles. Le député a les défauts de ses qualités. Son côté communiquant agace, et ses adversaires ne manquent pas de rappeler qu'il lui faudrait autre chose que des effets de manche et des bons mots pour tenir un secrétariat d'État et le porte-parolat.

#SES RÉSEAUX

En tant que représentant de la "deuxième gauche", Christophe Castaner est proche des réseaux rocardiens. Mais aussi des autres élus de son département, notamment Gilbert Sauvan, également député, qui salue son action au niveau local.

#CE QU’Il PENSE DE MACRON

Les deux hommes se sont rencontrés en 2015, lorsque Christophe Castaner est devenu rapporteur de la loi Macron. Et le sudiste ne tarit pas d'éloges sur l'Amiénois. "Emmanuel Macron est un enfant prodige", s'enthousiasme-t-il en petit comité. À La Croix, il explique être "tombé amoureux" de l'ancien ministre de l'Économie. "Une personne de cette gentillesse, de cette intelligence, de cette agilité, on en rencontre une fois dans sa vie."