Ce que vous ne savez pas encore sur Emmanuel Macron

  • A
  • A
Ce que vous ne savez pas encore sur Emmanuel Macron
@ AFP
Partagez sur :

Son passé, ses habitudes, ses passions… Europe1.fr se penche sur plusieurs aspects méconnus de la vie du nouveau président de la République.

Au-delà des couvertures de magazines people qu’il a multipliées depuis deux ans, connaît-on véritablement Emmanuel Macron ? Objet de plusieurs biographies parues depuis le début de son ascension fulgurante, le nouveau président de la République refuse de se dévoiler totalement, mais sa vie privée recèle d’anecdotes qui en disent long sur lui. 

Il aurait pu être écrivain. Selon Le Point, il aurait d’ailleurs écrit trois livres, jamais publiés car il n’en est “pas content”. L’un d’eux est un livre d’aventures, dont l’action se déroule dans l’Amérique précolombienne. Son rapport à l’écriture ?  “Les gens que j’admire le plus sont les écrivains, ceux qui sont un peu intempestifs. Il y a un vrai courage à écrire. Beaucoup plus qu’à faire ce que je fais. Beaucoup plus qu’à faire de la politique. Si j’étais vraiment courageux, j’écrirais”, confesse-t-il à des étudiants de Sciences Po en avril 2010

Mais il était nul en maths. Emmanuel Macron a obtenu un bac S dans le prestigieux lycée Henri-IV à Paris. Pourtant, les chiffres ne sont pas son fort. C’est d’ailleurs ce qui le fera échouer au concours d’entrée de l’Ecole Normale Supérieure à l’issue de sa classe préparatoire en lettres et sciences sociales. 

Il aime le karaoké. Il a étudié dix ans le piano au conservatoire d’Amiens, où il a obtenu le 3e prix du conservatoire. Il en a gardé un goût très prononcé pour la musique classique. Mais le nouveau président n’est pas vraiment un mélomane de son époque : François Hollande adorait Zaz, alors qu’Emmanuel Macron est davantage conquis par Charles Aznavour ou Léo Ferré. Sans oublier le karaoké, qu’il pratiquait souvent à l’époque de l’ENA, à Strasbourg. Mais il est un artiste qu’il adore particulièrement : Johnny Hallyday, avec qui il a dîné pour les 88 ans de Line Renaud.

On t'aime Line ❤️ @linerenaudofficiel ✨

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday) le

Il adore faire des blagues. C’est un point commun qu’il partage avec François Hollande. Quand il était à l’ENA, il a placé dans le casier de Sebastien Veil, petit-fils de Simone Veil, un rat. Et Sébastien Proto, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, affirmait qu’il allait voir Emmanuel Macron quand il rentrait de mission, pour “décompresser”. Un humour dont il s’est aussi servi pour tordre le coup à des rumeurs sur sa vie privée : “Pour mettre les pieds dans le plat, si dans les dîners en ville, on vous dit que j'ai une double vie avec Mathieu Gallet ou qui que ce soit d'autre, c'est mon hologramme qui soudain m'a échappé mais ça ne peut pas être moi !”, s’amusait-il devant ses partisans, début février.

Un défaut ? Il est toujours en retard. “Il est rarement à l’heure”, confiait récemment sur LCI Richard Ferrand, l’un de ses proches et secrétaire général d’En Marche !, qui lui connaît “un rapport distant à la ponctualité”. Une manie qui l’oblige parfois à décaler le début de ses meetings de plusieurs minutes, voire d’une heure.

Il a passé six mois au Nigéria, en stage à l’ambassade, quand il était à l’ENA entre 2002 et 2004. Comme pour tous ses stages, il a obtenu la note de 10 sur 10 au terme de son semestre. Et c’est là qu’il a vécu le 21 avril 2002, raconte Anne Fulda, auteure d’Emmanuel Macron, un jeune homme si brillant.

C’est un boxeur qui aime le foot. Emmanuel Macron a enfilé les gants pendant plusieurs années pour s’adonner à la boxe française, lui qui a fait du noble art un de ses hobbys préférés, comme Manuel Valls. Depuis quelques temps, la fréquence de ses montées sur le ring aurait pourtant baissé. Dans sa jeunesse, il s’était aussi adonné au tennis. Point commun avec François Hollande : il aime aussi le football, même si sa technique manque cruellement d’élégance.

 

La carte postale : Le Touquet. Après Amiens, c’est LA ville d’Emmanuel Macron. Là où il s’est marié, là où il vote, là où il passe ses vacances et bien plus encore. Dans la construction de son image, la station balnéaire huppée de la Côte d’Opale a joué un rôle primordial. Parviendra-t-il à s’échapper de l’Elysée pour s’y réfugier pendant son mandat ?