Carla Bruni entre en campagne
© MAXPPP

L'épouse du chef de l'Etat  multiplie les interviews et se dit "à 100%" aux côtés de son mari.

Elle s'était faite très discrète depuis la naissance de leur fille Giulia fin octobre. Mais avec l'annonce de la candidature de son mari, Carla Bruni-Sarkozy sort de sa réserve. La première dame a accordé plusieurs interviews et s'apprête à se lancer dans la campagne aux côtés du président-candidat.

"J’accompagnerai mon mari quand il aura besoin de moi"

"Je suis contente que ce soit parti, contente qu'il se soit déclaré", a-t-elle confié au Parisien jeudi. Carla Bruni-Sarkozy assure aussi à 20 Minutes qu'elle s'investira dans la campagne. "Pas de façon professionnelle mais humaine. J’accompagnerai mon mari quand il aura besoin de moi", explique-t-elle.

La première dame a en effet prévu d'accompagner son mari lors des "moments symboliques", et notamment à certains meetings. Elle sera ainsi à ses côtés à Marseille, dimanche, et à Villepinte le 11 mars. "Quand je vois ce qu'il se passe en Grèce, franchement, j'ai un peu peur. Lui, il a une expérience importante. C'est le plus à même de garder le cap pour notre pays", estime l'ancien mannequin.

"Ses idées sont fabuleuses"

Carla Bruni-Sarkozy reconnaît toutefois ne pas être une spécialiste en politique. "Je ne m’y connais pas tellement mais franchement, je trouve qu’il a tout bien fait, ou presque pendant cinq ans", estime-t-elle, dans les colonnes du Parisien, sur le bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Quant à ses propositions de campagne, comme l'organisation de référendums, la chanteuse juge dans 20 Minutes que "généralement, (...) ses idées sont fabuleuses". "Je le soutiens à 100%", conclut-elle.