Cantonales, mode d’emploi
Les cantonales auront lieu les 20 et 27 mars prochains. © MAXPPP

Le 1er tour des cantonales a lieu dimanche. Tour d’horizon de cette élection.

Qui vote ? Seule une partie des citoyens sont appelés à voter ce 20 mars et le 27 mars prochains. La moitié des cantons, 2.023 exactement, répartis dans tous les départements français de métropole et d’outre-mer sont, en effet, renouvelables cette année. L'autre moitié a été renouvelée en 2008. Dans la capitale, les compétences du conseil général sont exercées par le conseil de Paris.

Quel est le mode de scrutin ? Comme pour la présidentielle, il s’agit d’un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Pour être élu dès le premier tour, il faut donc obtenir 50 % des suffrages, représentant au minimum un quart des électeurs inscrits. Dans le cas inverse, les candidats doivent franchir la barre des 12.5 % des inscrits, pour accéder au second tour. Si aucun (ou un seul) candidat ne franchit ce seuil, sont sélectionnés les deux mieux placés. Au second tour, l'élection se fait à la majorité relative. Si plusieurs candidats obtiennent le même nombre de suffrages, l'élection est acquise au plus âgé.
Parité oblige, pour la première fois cette année, chaque candidat doit avoir un suppléant du sexe opposé.

Quelles sont les compétences du conseil général ? Les principales compétences des conseils généraux portent sur l'action sociale, la construction et l’entretien des collèges et les routes. Leur rôle dans le domaine social est très varié : actions en faveur des personnes âgées, des personnes handicapées ou de l’enfance, prévention ou insertion des personnes en difficulté, etc. Les investissements dans ces domaines représentent environ 60% des budgets départementaux et 80% des personnels employés.

Quelles sont les forces en présence ? Depuis 2008, le rapport de force a basculé en faveur de la gauche. Sur les 100 départements où siègent des conseillers généraux, 58 départements sont gérés par la gauche, 42 par la droite.

Quand interviendra la réforme des collectivités territoriales ? Il s’agit des dernières élections cantonales, avant le remplacement des conseillers généraux par les conseillers territoriaux en 2014. Le mandat des conseillers généraux élus cette année ne durera donc pas six ans comme celui de leurs prédécesseurs, mais trois ans.

Élus en mars 2014 dans des cantons élargis, les 3.500 conseillers territoriaux siégeront à la fois au conseil général et au conseil régional.

>> Consultez la liste des cantons renouvelables en cliquant ici

>> DOSSIER SPECIAL - Les cantonales 2011