Cahuzac joue avec les nerfs du PS

  • A
  • A
Cahuzac joue avec les nerfs du PS
@ MaxPPP
Partagez sur :

Il entretient toujours le suspense. Un sondage met le PS sous pression à Villeneuve-sur-Lot.

Ira, ira pas ? Les spéculations continuent autour d'une candidature de Jérôme Cahuzac à la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot. L'ancien ministre du Budget a jusqu'au 24 mai pour décider s'il brigue ou non un nouveau mandat de député, sans étiquette. Contraint à la démission le 19 mars après l'ouverture d'une enquête sur son compte bancaire à l'étranger non déclaré, Jérôme Cahuzac multiplie les indices donnant à penser qu'il compte se représenter. Une promenade sur le marché samedi dernier, des confidences au Figarosur "l'attente" et "l'espérance" dont il ferait l'objet, l''ancien grand argentier de Bercy joue avec les nerfs du PS local.

>>> A lire l'édito politique : Cahuzac pardonné à Villeneuve-sur-Lot ?

Un sondage met le PS local sous pression. Un sondage réalisé par l'Ifop donnerait Jérôme Cahuzac largement battu avec seulement 11% des intentions de vote. Vouée à l'échec, sa participation aurait néanmoins des conséquences bien concrètes pour le PS local. D'après cette étude de l'Ifop, si l'ancien ministre du Budget se présentait, l'UMP et le FN accéderait au second tour, reléguant Bernard Barral, le candidat socialiste investi par le parti, en troisième position. Dans le détail, l'ancien ministre du Budget serait devancé par l'UMP Jean-Louis Costes (27% des intentions de vote), le représentant du FN Etienne Bousquet-Cassagne (22%), et le candidat désigné par le PS, Bernard Barral (19%). Dans le cas où Jérôme Cahuzac ne se représenterait pas, le candidat UMP obtiendrait 30% des suffrages. Bernard Barral arriverait alors en deuxième position avec 23%, juste devant le candidat du FN (21%).

Bernard Barral étonné par ces résultats. "Franchement, je ne m’attendais pas à ce résultat, d’autant que la campagne n’a même pas commencé" a confié vendredi sur Europe 1 Bernard Barral. Si les résultats de ce sondage venaient à se confirmer, "ce serait une mauvaise chose pour toute la politique française parce que Jérôme Cahuzac favoriserait le FN qui serait présent au second tour. Et ça, je crois qu’il ne le veut pas", a ajouté le chef d'entreprise à la retraite, qui affirme que Jérôme Cahuzac ne lui a "jamais fait peur".

jerome cahuzac

© MAXPPP

Cahuzac et ses coups de fil. Seule certitude, ce dernier est actuellement très actif dans la vie politique locale. Socialiste engagé au côté de Bernard Barral, Benoît Dupuy affirme à Europe 1 avoir eu l'ancien ministre du Budget au téléphone. "A plusieurs reprises, il m'a appelé. Il essaie de savoir si on ira jusqu'au bout. Le discours, c'est 'je suis LA solution'. Il a envie d'y retourner", conclut l'adjoint au maire de Villeneuve-sur-Lot.