"Budget des riches" : Le Maire propose de comparer le patrimoine de Darmanin et le sien avec "celui de Mélenchon"

  • A
  • A
"Budget des riches" : Le Maire propose de comparer le patrimoine de Darmanin et le sien avec "celui de Mélenchon"
Le ministre propose de comparer son patrimoine et celui de Gérald Darmanin (à gauche) avec celui de Jean-Luc Mélenchon.@ AFP
Partagez sur :

Voulant faire taire les critiques du projet de loi de finances 2018 "fait par les riches et pour les riches", Bruno Le Maire a proposé de comparer son patrimoine à celui du leader de La France insoumise.

Le ministre des Finances Bruno Le Maire a proposé mardi dans l'hémicycle à la gauche de la gauche, qui a dénoncé "un budget fait par les riches et pour les riches", de "comparer le patrimoine" de Gérald Darmanin, le sien et "celui de Jean-Luc Mélenchon". Le ministre (ex-LR devenu LREM) a ainsi répliqué au communiste Fabien Roussel, qui venait de dénoncer, à l'ouverture des débats sur le projet de loi de finances 2018, "un budget fait par les riches et pour les riches"

Controverse sur la réforme de l'ISF. "Vous faites un choix de classe et ce choix vous marquera à la culotte jusqu'au bout", avait lancé ce député du Nord, à propos de la réforme controversée de l'impôt sur la fortune (ISF), transformé en impôt sur la fortune immobilière, et accompagné d'un prélèvement forfaitaire unique de 30% sur la plupart des revenus mobiliers. En réponse, Bruno Le Maire a appelé la gauche de la gauche "à ne pas franchir certaines lignes rouges, qui pourraient nous amener à avoir un débat moins positif".

"Je vous propose de comparer le patrimoine". "Par souci de transparence monsieur Roussel, je vous propose de comparer le patrimoine du ministre du Budget, du ministre des Finances avec celui de Jean-Luc Mélenchon. Et nous verrons vraiment si ce budget a été fait par les riches et pour les riches", a-t-il lancé, sous les applaudissements de la majorité. Plus tôt mardi, le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a tweeté qu'"aujourd'hui commence à l'Assemblée l'examen du projet de loi de finances. Un budget sur mesure pour les riches".