Budget de la justice : l'Assemblée vote des crédits en hausse, mais pas à la hauteur pour la gauche

  • A
  • A
Budget de la justice : l'Assemblée vote des crédits en hausse, mais pas à la hauteur pour la gauche
La ministre Nicole Belloubet a défendu des crédits en augmentation de 3,9% par rapport au dernier budget du quinquennat Hollande.@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

La ministre Nicole Belloubet a défendu des crédits en augmentation de 3,9% par rapport au dernier budget du quinquennat Hollande

L'Assemblée nationale a voté, dans la nuit de mardi à mercredi, le budget de la Justice, l'un des rares en hausse en 2018. Vantant la "traduction de la priorité donnée à la justice" mais aussi une "première étape pour mettre en oeuvre sa transformation", la ministre Nicole Belloubet a défendu des crédits en augmentation de 3,9% par rapport au dernier budget du quinquennat Hollande ou la création de 1.000 emplois. Ce budget atteindra 7,11 milliards d'euros en 2018, ou 6,980 milliards d'euros hors dépenses réservées aux pensions. La pénitentiaire pèsera seule 39% des crédits, à égalité avec les services judiciaires, c'est-à-dire essentiellement les juridictions. 

Insuffisant pour la gauche. Mais la France reste "une mauvaise élève" dans l'Union européenne sur ses dépenses et ses effectifs pour la justice, ont observé les trois groupes de gauche. S'ils ont dit partager "les valeurs" de la ministre, les socialistes de Nouvelle Gauche ont jugé la hausse du budget "encore insuffisante -on a fait beaucoup mieux en 2017", par la voix de Cécile Untermaier. Communistes et Insoumis ont voté contre, réclamant notamment "un véritable plan de rattrapage".