Bruno Retailleau : avec François Fillon, "pas de réduction d'effectifs dans le domaine de la santé"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le coordinateur de la campagne de François Fillon estime qu'il ne devrait pas y avoir de réduction d'effectifs dans la fonction publique hospitalière.  

INTERVIEW

Marche arrière toute. Accusé de vouloir "privatiser l’Assurance maladie", le candidat investi samedi par la droite pour l’élection présidentielle, François Fillon, avait déjà fait un premier mea culpa sur le sujet. Dimanche, son coordinateur de campagne Bruno Retailleau va encore plus loin dans ce rétropédalage assurant qu’il ne devrait pas y avoir de réduction d’effectifs de la fonction publique hospitalière. 

"Les hôpitaux sont engorgés". "Notre système de santé est à bout de souffle", estime Bruno Retailleau dimanche lors du Grand rendez-vous Europe 1/iTélé/Les Echos. "On va dans le sens d’un engorgement de l’hôpital", poursuit-il avant de faire un début de promesse. "Ce n’est certainement pas dans le domaine de la Santé qu’on peut faire des économies".

"Des économies à faire ailleurs". Mais dans quels domaines peut-on, à ce moment-là, réduire la voilure ? "Il y a plein d’autres économies à faire […] Je pense que la décentralisation, par exemple, n’est pas achevée", assure le président du groupe LR au Sénat. "Il y a un certain nombre d’effectifs dans les grandes administrations régionales de l’Etat" qui peut être revu à la baisse.