Bruno Le Maire : François Hollande, "candidat des petits calculs"

  • A
  • A
Bruno Le Maire : François Hollande, "candidat des petits calculs"
"Hollande a été un président sans vision, il est déjà un candidat sans projet", estime Bruno Le Maire.@ SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :

Le candidat à la primaire de droite Bruno Le Maire a vivement critiqué le président François Hollande. 

Bruno Le Maire, député Les Républicains de l'Eure, candidat à la primaire à droite s'est livré à une vive critique du président, mercredi matin, sur France Info. "François Hollande a vite quitté les habits de président qui, visiblement, ne lui convenaient pas très bien pour endosser les habits de candidat, candidat des petits intérêts, candidat des petits calculs", a-t-il estimé.

Hollande "au service de sa réélection". "Il a été un président sans vision, il est déjà un candidat sans projet qui se contente de distribuer un argent qu'il n'a pas aux Français, en pensant qu'il peut les acheter", a expliqué Bruno Le Maire sur France Info. "François Hollande est au service de petits intérêts particuliers et, au fond, à son seul service, celui de sa réélection."

Le Maire se prononce sur le salaire de Carlos Ghosn. Après avoir critiqué le président, Bruno Le Maire a proposé de rendre "contraignantes" les décisions des assemblées générales d'actionnaires "sur les salaires des patrons", après le passage en force du conseil d'administration de Renault pour la rémunération de Carlos Ghosn. "Sur les salaires des patrons, moi je souhaite que les décisions des assemblées générales des actionnaires deviennent des décisions contraignantes", a déclaré le député de l'Eure.