Bruno Le Maire- François Fillon, la bataille des troisièmes hommes

  • A
  • A
Bruno Le Maire- François Fillon, la bataille des troisièmes hommes
@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :

Les deux candidats à la primaire LR rêvent de créer la surprise face au duo de favoris Sarkozy-Juppé.

Bruno Le Maire a fait sa rentrée samedi à Sète pour présenter son contrat présidentiel. Il est loin des deux favoris de la primaire, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, dans les sondages. idem pour François Fillon, invité ce matin du Drand rendez-vous d'Europe 1. Les deux favoris dépassent les 30% dans les sondages, quand Fillon et Le Maire sont autour de 10%. Les deux hommes se disputent aujourd'hui la place de troisième homme mais ne désespèrent pas de s'immiscer dans le duel final.

"Les Français ne veulent pas du duel Sarkozy-Juppé". Bruno Le Maire et François Fillon jurent qu'ils se battent pour gagner. ils rêvent donc de voir un des favoris s'effondrer. Si François Fillon a choisi de faire trébucher Nicolas Sarkozy en évoquant les affaires, Bruno Le Maire lui vise tous azimuts. "Les Français ne veulent pas du duel Sarkozy-Juppé", assure-t-il. Il dénonce les campagnes à base de "slogans toujours plus durs" ou d’"immobilité heureuse". François Fillon et Bruno Le Maire ont en tout cas choisi de miser sur la crédibilité, avec des programmes très travaillés. Qu’ils défendront dans les trois débats télévisés : "ça peut tout changer", veut croire un filloniste.

"Le Maire ira chez celui qui pourra gagner !" Les deux challengers ont donc 63 jours pour essayer de dynamiter le duel annoncé. Ou au moins pour devenir le faiseur de roi, le troisième homme, il n’y en aura qu’un. Alors si on imagine mal François Fillon rallier Nicolas Sarkozy. Le jeu est plus ouvert côté Bruno Le Maire. un de ses soutiens est formel : "il ira chez celui qui pourra gagner !".