Borloo prêt à soutenir le pacte de responsabilité

  • A
  • A
Borloo prêt à soutenir le pacte de responsabilité
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le leader centriste regrette toutefois "l'annonce d'un deuxième train de simplifications alors que nous n'avons toujours pas vu le premier".

Mission réussie pour François Hollande ? Sa conférence de presse et son "pacte de responsabilité" semblent avoir séduit au centre. Le président de l'UDI, Jean-Louis Borloo, s’est dit prêt, mardi, à soutenir le pacte de responsabilité, "si ce texte contient des mesures concrètes, effectives et allant dans le bon sens".

Le leader centriste a particulièrement apprécié que le président soit critique sur certains de ses choix. Jean-Louis Borloo écrit dans un communiqué que François Hollande "a même avoué ne pas avoir choisi les bons outils : ainsi, il n'a pas hésité à s'interroger sur le devenir du Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi, pourtant une mesure emblématique du Pacte de compétitivité annoncé il y a juste un tout petit peu plus d'un an".

"Si nous pouvons nous satisfaire de cette prise de conscience, nous regrettons que les embryons de mesures annoncées quant à ce nouveau 'pacte de responsabilité' n'aient que pour seul horizon 2017... De même, nous regrettons l'annonce d'un deuxième train de simplifications alors que nous n'avons toujours pas vu le premier ...", ajoute le député du Nord.

Un soutien sous condition

Le président, regrette M. Borloo, "renvoie toutes les décisions à la création de quatre nouveaux organismes (le Conseil de simplification, l'Observatoire des contreparties, le Conseil stratégique de la Dépense Publique et le Conseil de l'attractivité). La République des " comités Théodule " est donc de retour !".

"En outre, nous aurions souhaité entendre le Chef de l'Etat sur l'évolution de la fiscalité, et notamment celle des ménages ainsi que sur les mesures précises permettant la baisse de la dépense publique".

"Nous soutenons en revanche ses déclarations concernant la convergence fiscale franco-allemande ainsi que le choix d'engager la responsabilité du gouvernement devant l'Assemblée nationale sur un document qui "formalisera les engagements" du Pacte de responsabilité proposé aux entreprises, même si le périmètre de celui-ci est à ce jour difficile à cerner".

"Si ce texte contient des mesures concrètes, effectives et allant dans le bon sens, nous le soutiendrons", conclut Jean-Louis Borloo.

sur le même sujet, sujet,

CONFERENCE - Hollande reconnaît que son couple vit des "moments douloureux"

OTAGES - "Tout faire pour leur libération"

DIEUDONNE - Hollande salue la "victoire" de Valls

CLOSER - L'"indignation totale" du président 

COUPLE - Il reconnaît des "moments douloureux"

ANAPHORE - "Quand on a 25 ans..."

FIN DE VIE - Pour une "assistance médicalisée"

OUPS - La boulette de Michèle Cotta