Binationalité : Claude Goasguen dément

  • A
  • A
Binationalité : Claude Goasguen dément
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le député assure que le rapport parlementaire ne prévoit pas de supprimer la binationalité.

Démenti ou rétropédalage ? Le député UMP Claude Goasguen, rapporteur de la mission d'information parlementaire sur le droit de la nationalité, a assuré mercredi sur Europe 1, que le rapport parlementaire, voté mercredi matin, ne contenait pas de propositions pour "supprimer" la binationalité. Selon lui, il ne s'agit que de connaître le nombre de personnes ayant ce statut en France.

"Il suffit de les connaître, pas de les supprimer", a précisé le député UMP, au micro de Patrick Roger dans Europe 1 midi :







Une réaction qui fait suite à des informations du journal Libération, qui a révélé mardi soir une version d'étape du rapport de la mission d'information sur le droit de la nationalité. Selon les informations du quotidien, ce rapport exigeait des personnes nées en France de parents étrangers nés à l'étranger qu'elles choisissent entre la nationalité française et leur nationalité étrangère.

"Ce qu'a fait Libération est d'une malhonnêteté incroyable! Il ne s'agissait que d'un document de travail destiné à une future réunion, rien de plus. Il n'y a aucune reculade de ma part", a assuré le député, interrogé par le JDD.fr.

Recenser, mais pas supprimer

"On souhaite désormais que dans les actes d'Etat civil, les gens qui ont la double nationalité la déclarent, à la majorité, car actuellement ce n'est pas obligatoire", a détaillé l’élu UMP, sur Europe 1, mercredi midi.

Ensuite, "il s'agira de voir comment adapter sur les conventions internationales un droit de la multinationalité qui a beaucoup évolué". "Nous sommes dans l'absolue ignorance du statut de - sans doute - plusieurs millions de Français, moi je dis simplement il faudrait leur demander, pas la supprimer", a t-il conclu.