Besson veut lutter contre les "mariages gris"

  • A
  • A
Besson veut lutter contre les "mariages gris"
Partagez sur :

Le ministre de l’Immigration a chargé un parlementaire d’engager une réflexion sur le sujet pour mieux sanctionner ce type d’unions.

"Une escroquerie sentimentale à but migratoire". Le ministre de l'Immigration, Eric Besson, a annoncé mercredi qu'il comptait renforcer la lutte contre les "mariages gris". Ces mariages désignent des unions contractées alors que l'un des conjoints est mu par la seule volonté d'acquérir la nationalité française. A la différence des mariages "blancs", où les deux personnes savent que leur union est factice, l'un ou l'une est dans ce cas abusé sentimentalement.

Eric Besson, qui a reçu mercredi des personnes se présentant comme victimes de ce type de mariage, a chargé un parlementaire d'engager une réflexion sur le sujet, à laquelle sera associé le ministère de la Justice, afin de "lutter plus efficacement" contre ce type d’union. Ces mariages, qui seraient au nombre de plusieurs milliers par an, devraient selon lui être plus sévèrement punis que les mariages blancs "car il y a une circonstance aggravante".

Le mariage représente aujourd'hui la principale "source" d'immigration en France. Avec 50.000 autorisations long séjour délivrées chaque année à ce titre, soit le double du nombre de titres de séjours délivrés à titre professionnel. En outre, sur 100 000 acquisitions de la nationalité française en 2007 par des ressortissants étrangers, les accessions par mariage représentaient 30 000 cas, selon les chiffres du ministère.