Benoît Hamon : la question du "maintien" de l'état d'urgence "se pose"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le candidat socialiste propose de renforcer le renseignement territorial plutôt que de maintenir l'état d'urgence.

INTERVIEW

C'est un sujet "difficile à manipuler" en période électorale, reconnaît Benoît Hamon. Près d'une semaine après l'attaque à l'aéroport d'Orly, le candidat socialiste est revenu sur le thème de la protection des Français face à la menace terroriste. Si Benoît Hamon juge que l'état d'urgence a été "très utile après les attentats du Bataclan et des attentats de l'année dernière", il considère que son prolongement n'est pas efficace pour garantir la sécurité. 

Hamon veut "plus de policier sur le terrain". "L'état d'urgence, aujourd'hui, est-il utile et efficace ?", a interrogé le candidat socialiste, invité de la Matinale spéciale d'Europe 1. "Les policiers disent que ça ne permet plus de lutter aussi efficacement contre le terrorisme", a répondu Benoît Hamon, indiquant ne pas vouloir "restreindre" davantage les "libertés publiques". Sur le volet de l'antiterrorisme, le vainqueur de la primaire de la gauche préconise de renforcer le renseignement territorial, avec plus de policiers "sur le terrain". Benoît Hamon propose aussi de mieux coordonner les services de renseignements ou la mise en place d'fichier recensant les voyageurs du train sur le modèle du PNR aérien.

>> Revivez la matinale spéciale avec Benoît Hamon