Benoist Apparu sur les vœux de Hollande : "les Français ne croient plus la parole publique"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le député Les Républicains de la Marne était l'invité d'Europe 1 vendredi. 

INTERVIEW

"Une formule relativement vide". C'est ce que Benoist Apparu retient des vœux de François Hollande jeudi soir. Invité sur Europe 1, le député Les Républicains de la Marne fustige une parole politique qui est toujours la même. 

Une parole décrédibilisée. Pour le député, les vœux du président de la République étaient du réchauffé : "Il nous a annoncé 3-4 choses différentes, qu'on a déjà du entendre a peu près dix fois". Il vise en particulier les annonces sur le service civique, l’apprentissage, et les travaux sur la précarité énergétique. "A un moment, passons aux actes !", appelle Benoit Apparu expliquant que l'ensemble de classe politique "confond paroles et actes". Il considère que ces mesures sont "efficaces", mais que on les entend trop : "Cela fait dix huit vœux qu'on l'entend, chaque année, droite et gauche confondues". Au final, pour le député, "les Français sont comme lui", à force de répétition, "ils ne croient plus en la parole publique" : "A force de répéter vingt-cinq fois la même chose, sans jamais le faire, cette parole est totalement décrédibilisée".

Quand on lui demande si il serait prêt à soutenir ces initiatives, le soutien d'Alain Juppé affirme qu'il n'aurait "aucun problème à dire chiche", il a cependant deux conditions :"La première c'est qu'on nous montre effectivement qu'on veut le faire, pas simplement faire un discours. Deuxième élément, j'attends du concret, j'attends des mesures opérationnelles", a-t-il expliqué, indiquant qu'il attendra le 18 janvier, date à laquelle le président de la République précisera ses annonces sur l'emploi, avant de se prononcer.