Benoist Apparu : " Il ne fallait pas annuler le concert de Black M "

  • A
  • A
Partagez sur :

Benoist Apparu, invité du Grand rendez-vous, regrette que le gouvernement a retiré le financement du concert de Black M à Verdun. 

INTERVIEW

Le concert de Black M, prévu au soir des commémorations du centenaire de la bataille de Verdun, a été annulé après une polémique déclenchée par des élus d'extrême droite. La ministre de la Culture Audrey Azoulay a dénoncé samedi à Cannes "un ordre moral nauséabond". Elle a a été suivie, dimanche, par Benoist Apparu, invité du Grand rendez-vous Europe 1/iTélé/Le Monde dimanche. 

"On ne cède pas à des pressions de l’extrême droite". "Je pense qu'il ne fallait pas annuler ce concert. On ne cède pas à des pressions de l’extrême droite mais aussi du gouvernement qui, la veille de l'annulation, a retiré son financement. Il y avait 250.000 euros de financement prévu, il y a eu un recul du gouvernement, poussant à l'annulation du concert", a déclaré le député-maire LR de Chalôns-en-Champagne.

Un "décalage entre le chanteur et les commémorations". "La question de l'invitation est d'une autre nature, nuance Benoist Apparu. Je pense que l'invitation dans le cadre de cérémonie liée à la Première Guerre mondiale n'est peut-être la meilleure symbolique qui soit. Ce n'est pas une erreur, mais il y a un décalage entre le chanteur et la symbolique des commémorations. Mais après on ne cède pas. Céder, c'est capituler", a-t-il ajouté.