Bardot n’en peut plus de Balkany

  • A
  • A
Bardot n’en peut plus de Balkany
@ Max PPP
Partagez sur :

BB menace de poursuivre le député UMP, qui se vante "d'avoir eu une aventure avec elle".

Brigitte Bardot est visiblement agacée. Depuis sa résidence tropézienne, l’actrice a expédié un message d’avertissement à l’intention de Patrick Balkany. Un courrier transmis mercredi par son avocat. "Je commence à en avoir marre d'entendre M. Balkany se vanter d'avoir eu avec moi une aventure que j'ai déjà démentie formellement", écrit BB.

Acte I : dans Une autre vérité, la mienne, un livre paru mi-janvier, Patrick Balkany confie avoir eu une relation intime avec Brigitte Bardot, à la fin des années 60. "Tu vois, le maire, j’ai couché avec lui, il n’avait pas 20 ans", aurait dit l'actrice à son mari, lors d'une réception en mairie des années plus tard. "Outrée et scandalisée", BB dément le 15 janvier. "Monsieur Balkany prend ses désirs pour des réalités. J'ai honte pour lui et envisage une procédure en diffamation si les faits exposés ne sont pas immédiatement démentis par l'intéressé", fait savoir Brigitte Bardot.

"La prochaine fois, j'attaque"

Acte II : samedi dernier, invité de Laurent Ruquier sur France 2, Patrick Balkany se vante encore. "Il se trouve qu’en 2004, BB m'a demandé d'organiser le Noël des animaux à Levallois. C'est vrai que, devant les amis qui étaient là, elle a rappelé ce qui s'était passé quand j'avais 18 ans", raconte, goguenard et visiblement peu gêné par le sujet, ce proche de Nicolas Sarkozy. Provoquant à nouveau la colère de Brigitte Bardot.

"J’ai raconté l’histoire à mon épouse" :

"Pour un politique qui se veut crédible, respecté et digne, ces bassesses montrent sa véritable personnalité", poursuit Brigitte Bardot dans son communiqué. "C'est mon deuxième démenti. La prochaine fois j'attaque en dommages et intérêts", prévient-elle.

Acte III ? Patrick Balkany a dit mercredi trouver "ça très triste, compte tenu des déclarations qu'elle (NDLR, Brigitte Bardot) a faites devant témoins".

REAGISSEZ - La vie privée des politiques vous intéresse-t-elle ?