Banlieues : le plan du gouvernement, dix ans après les émeutes de 2005

  • A
  • A
Banlieues : le plan du gouvernement, dix ans après les émeutes de 2005
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Le gouvernement va préempter des terrains dans des communes qui ne respectent pas les quotas de logements sociaux.

Les quartiers sensibles, c'était l'une des priorités affichées par François Hollande en 2012. Plus de trois ans après la campagne présidentielle, le gouvernement pourrait enfin se pencher sur cette promesse, à l'occasion des dix ans des émeutes de 2005. Selon les informations d'Europe 1, une bonne partie du gouvernement se déplacera le 26 octobre aux Mureaux, dans les Yvelines, pour un comité interministériel consacré aux quartiers sensibles. Une réunion qui ressemble un peu à une session de rattrapage.

Préemption de terrains pour des HLM. L'exécutif compte annoncer plusieurs mesures. D'abord, une dizaine de "zones ultra-prioritaires" seront instituées parmi les 1.500 quartiers jugés sensibles. Mais la nouveauté la plus spectaculaire concerne le logement, puisque le gouvernement va annoncer la préemption de terrains dans les 20 communes qui sont les plus mauvais élèves en terme de logement social, essentiellement en Paca et en Ile-de-France.

Synergies. Une autre mesure devrait faire du bruit : le logement social pourrait désormais être mutualisé au niveau de l’intercommunalité. Cela permettrait aux communes qui font face à un trop-plein de demandes de pouvoir trouver des logements dans les communes voisines. Et d'introduire un peu plus de synergies dans la gestion de ce dossier brûlant.